mercredi 20 décembre 2017

Noel approche à grands pas...



Noel que l'on soit catholique ou pas est l'événement qui ne mettra jamais personne d'accord. Il y a celles et ceux qui adorent cette période festive de fin d'année et puis il y a toutes celles et ceux qui dépriment à l'approche de ces fêtes.
Personnellement, je suis assez mélancolique quand arrive cette période. Nostalgique sans doute aussi un peu...
Je me souviens de ces noëls, lorsque j'étais enfant, où l'impatience me tenait aux tripes. Il y a dans ma mémoire des images chaleureuses, cet instant magique où nous choisissions le sapin avec maman et puis nous le décorions avec toutes ces vieilles guirlandes que nous possédons encore et qui ont près de 40 ans. L'odeur du chocolat chaud ou des clémentines. Et puis je nous revois, ma sœur et moi, tentant de découvrir la cachette des cadeaux. Je revois même une scène où ma sœur et moi nous avions découvert dans les affaires pliées dans l'armoire de maman, deux poupées de chiffon avec de très longues jambes et bras, l'une aux cheveux blonds et l'autre aux cheveux noirs...
J'aime revoir maman dans ma mémoire...ce sont des souvenirs extrêmement doux. Maman avait peu de moyens mais faisait de ces fêtes des souvenirs mémorables emplis d'amour et de douceur.
Et puis il y avait le soir de Noel à proprement dit. Nous faisons partie de celles et ceux qui le fêtent le soir du 24 décembre. Maman, en bonne mère poule de 8 enfants, déployait de nombreux plats, des amuse-gueule, des entrées à n'en plus finir et puis la traditionnelle dinde aux marrons, des fruits, des figues, des dattes, du fromage, la salade et puis enfin la bûche. Nous étions tous repus. C'était une fabuleuse cuisinière. Et puis à l'approche de minuit, les enfants devaient se cacher car le père noël ne voulait être vu de personne (oui oui ça marchait plutôt bien cette supercherie ^^). Nous n'avions pas de cheminée mais toutes nos interrogations trouvaient une réponse logique grâce à maman.
Quand nous revenions nous trouvions à notre place à table des amoncellements de cadeaux...j'ai 7 frères et sœurs, tous plus âgés que moi. Chacun faisait un cadeau aux autres. Petits moyens mais des petits cadeaux qui faisaient toujours leur effet. Il y avait également tous mes neveux et nièces...nous avons atteints presque 30 personnes à certains noëls.
Le 25, nous nous réunissions autour des restes de la veille...c'était toujours en quantité telle qu'on pouvait en manger durant 3 jours.
Et puis c'était les vacances! Alors ça aussi c'était toujours super apprécié et sur notre écran de télévision en noir et blanc il y avait des supers films qui passaient l'après midi. Bref c'était chouette!
Aujourd'hui je me suis rangée dans le clan de celles et ceux que Noel déprime un peu...
La magie n'y est plus, le temps ne passe plus pareil et puis surtout...surtout maman n'est plus.
Je crois qu'à Noel quand on est adulte il y a toujours un proche que l'on aimait plus que tout qui manque à l'appel.
Le cycle naturel chez moi n'a pas permis que des enfants prennent le relais pour me permettre de vivre la magie de Noel par procuration.
Et vous? Quels sont vos souvenirs de Noel?

Natalouschka




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire