jeudi 1 juin 2017

Les aventuriers des ancêtres retrouvés!

J'avais envie d'un titre un peu spectaculaire afin de vous parler d'un sujet que beaucoup pourraient
trouver rébarbatif mais que, personnellement, je trouve passionnant: la Généalogie!
Partir sur les traces de ses ancêtres c'est un peu comme de se mettre en quête d'un fabuleux trésor.

"Par avance je tiens à prier toutes les personnes qui seraient en mal d'identité ou qui auraient coupé les ponts familiaux (de façon volontaire ou non) de bien vouloir excuser mon enthousiasme concernant ce sujet qui peut être vous affecte...(je referme la parenthèse)"

Je disais donc qu'aller chercher ses racines et l'endroit où elles sont ancrées peut être une originale aventure! C'est bientôt l'été, cela pourrait même être la bonne idée d'un séjour à thème "sur la trace de mes ancêtres"!

Bon je dois bien vous avouer qu'avant il faut que vous vous transformiez en méticuleuse enquêtrice/méticuleux enquêteur...
Dans un premier temps, déterminez la branche qui vous intéresse. Est-ce que c'est celle de votre nom? Est-ce que vous avez envie de découvrir tout ce qui est en ligne directe? Est-ce que vous voulez découvrir des oncles, des tantes, des cousins, cousines?
Personnellement j'avais envie de voir jusqu'où je pouvais remonter mon nom de famille alors j'ai commencé à m'intéresser à ça. Très vite j'ai obtenu des résultats sans même avoir à me déplacer. La magie d'internet et aussi des archives en ligne a joué en ma faveur. Pourtant j'ai commencé il y a une dizaine d'années. Tous mes ancêtres sont situés au même endroit, ça a facilité grandement les choses.

Le déclic je l'ai eu le jour où j'ai du renouveler une carte d'identité. Nous l'avions toujours fait avec ma mère et puis là je ne sais pas pourquoi j'ai regardé nos actes de naissance (documents indispensables pour refaire des pièces d'identité) à elle et moi. Et j'ai trouvé celui de ma maman tellement joli, il était tout manuscrit alors que le mien était tout dactylographié (vous allez me dire normal...pas la même époque). Sur l'acte de naissance de maman, il y avait des informations concernant mes grands-parents et même leur signature.  Je me suis alors demandé si sur celui de mon grand-père il y aurait des informations parce qu'il avait toujours été mystérieux à ce sujet et prétendait être orphelin.
La secrétaire de mairie de l'endroit où était né mon grand-père a été adorable et passionnée, elle même, de généalogie m'a envoyé non pas seulement l'acte de mon grand-père mais de tous les ancêtres qu'elle a trouvé sur la commune et dont les archives se trouvaient encore en mairie. Quelle surprise j'ai eu en ouvrant le courrier! Elle avait même mis de petites cartes postales du village. C'était trop adorable et je découvrais avec stupeur mais beaucoup d'émotion des tas de choses sur ma famille.
C'était tellement génial que j'ai cherché pendant des mois et des mois dans les archives en ligne après ça.
Aujourd'hui je peux dire que mes ancêtres sont tous mayennais et bretons. Pour la branche bretonne, qui est la plus volumineuse, j'ai eu la chance extraordinaire de trouver des ancêtres vers 1500 qui étaient de petits seigneurs. Tous ceux avant étaient cultivateurs, des gens de la terre dont je suis très fière également.
Mais ce petit seigneur m'a permis de remonter il y a peu vers un ancêtre qui était écuyer de Jean IV Duc de Bretagne et qui a ratifié le traité de Guérande en 1381.

Photographe Laurent Thiroux, lieu: Pierrefonds


Quand nous replaçons tous ces ancêtres au regard de l'histoire c'est impressionnant d'imaginer tout ce qu'ils ont vécu ou ont pu vivre.
Et puis parfois les actes nous révèlent de drôles d'information! Ce fut le cas pour une de mes ancêtres dont l'acte de décès précise qu'elle est morte en allant chercher du pain. Là, je me suis dit et bé dis donc aller chercher du pain à l'époque c'était ça aussi toute une aventure!

Il y a peu j'étais partie en "roadtrip" avec ma meilleure amie et nous avions décidé d'aller en Bretagne. C'est curieux mais pas un seul instant j'ai pensé ah oui tiens au fait nous allons traverser les terres où vivaient mes ancêtres! Et puis soudain un grand cri de ma part à la lecture des panneaux, je me suis jurée d'y retourner et d'aller explorer les églises, les cimetières et bien sur les beaux villages où "mon" histoire a commencé très certainement.

J'espère vous avoir donné l'envie de pousser la porte des archives et de vous mettre vous aussi en quête de vos ancêtres!

Je vous embrasse!


Natalouschka

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire