mercredi 7 juin 2017

A lire ou à relire: Rencontre avec Xavier du Pulpeclub

Xavier, ton nom reste associé à celui d'un site qui s'appelle PulpeClub. Peux tu te présenter et présenter un peu PulpeClub ?

Qui je suis ??... Sourires…c’est un peu compliqué à expliquer ça. Disons que tout petit je suis tombé dans deux marmites, la première  que l’on pourrait nommer la «FA- Attitude» c'est-à-dire une attirance physique pour les filles très  rondes, attirance naturelle, à laquelle je n’ai jamais cherché à donner d’explication, car pour moi il n’y a sûrement  pas d’explication, ni de justification, à donner à une attirance plutôt qu’à telle autre. C’est ainsi.. c’est tout !!  De la même manière que d’autres ont une attirance pour les minces, bah moi c’était pour les grosses. Mais je me suis très vite heurté à la norme sociale, et du coup j’ai décidé de réagir en militant.
On en arrive à la seconde marmite dans laquelle je suis tombé tout gamin, c’est celle de la révolte globale contre les injustices, toutes  les injustices, sociales comme sociétales, une révolte du fond des tripes qui m’a toujours poussé à gueuler, à manifester, lorsque quelque chose me semble injuste.
De la fusion de ces deux marmites est ressorti la militance size acceptance... d’abord à Allegro que j’ai co-fondé aux côtés d’Anne Zamberlan, puis  plus tard la création du Pulpe Club en 2003  avec certaines amies venues d’Allegro mais qui ne s’y reconnaissaient plus, et d’autres qui venaient de Ronde & Jolie, ou encore qui auparavant n’étaient dans aucune structure. Nous représentions également des personnes avec des points de vue différents et complémentaires sur la size.  
Nous avons lancé ce magazine «on line» pour parler de problèmes de la vie quotidienne des gros, de santé, mais aussi de fringues, de relations amoureuses, de boulot, organiser des soirées, des défilés, bref,impulser une nouvelle  dynamique militante à la size française. Nous y sommes parvenus au cours des années suivantes en partie, en particulier au niveau des articles médicaux du Pulpe et de son action menée par Cath en ce domaine les choses ont bien avancé, les soirées aussi ont laissé  à beaucoup des souvenirs mémorables, sur d’autres champs par contre, comme une vraie militance pour le droit à la « grossitude », contre les discriminations, etc, nous ne sommes jamais parvenus à créer le type de mouvement  dont nous rêvions, probablement, avec le recul du temps, car il n’existe pas d’espace social pour un tel mouvement contrairement à d’autres pays.
o                                                         


Quel regard poses tu sur les femmes rondes et quel serait le message que tu aimerais délivrer aux femmes qui n'aiment pas leur corps ?

Mon regard sur les femmes rondes ? Il n’a pas changé !!!!!!!!!!!!  J’apprécie toujours autant esthétiquement, visuellement, charnellement les rondeursXXL !!!  Par contre concernant  un éventuel message à délivrer aux femmes, voir aux  gens en général, qui n’aiment pas leurs corps, que dire ?? Soit on travaille à s’accepter, ce qui veut dire s’aimer, aimer son corps, goûter et être fier de sa différence... soit, si on ne peut, ou qu’on ne veut  pas, on travaille alors à le changer. Par contre je trouve que certaines personnes risquent de se perdre parfois  dans  un «entre- deux» schizophrénique.
Aujourd’hui comme hier j’ai toujours eu du mal, perso, à comprendre, même si je ne juge absolument pas, comment on peut se situer dans le même temps, et  activement, dans une démarche de perte de poids (régime divers ou opérations chirurgicales) et dans une démarche d’acceptation de ses kilos.
Je respecte profondément les deux et  je pense qu’on peut  par contre  alterner dans le temps les deux approches, mais en même temps, ça me semble difficile.


As-tu la sensation que nous progressions en terme de discriminations et pourquoi ?

Très peu et je suis pessimiste sur ce sujet...tout simplement car les gens ne sont pas prêts à se mobiliser sur cette question !! Dans le cas des discriminations liées à l’origine, à la religion, à l’orientation sexuelle, les personnes s’identifient à ce qu’elle sont, elles savent  que c’est une composante essentielle de ce qu’elles sont qui est niée par la discrimination  alors elle se battent bec et ongles. Comme Act Up, par exemple  pour la communauté LGBT(Lesbiennes, Gays, Bisexuels et Transgenres).
Par contre, dans le cas de nombreux les gros (elles et ils) se vivent d’abord comme en transit, ils ne revendiquent absolument  pas leur corpulence ni apparence, car demain avec le régime ou la By Pass ils deviendront minces, ils en sont persuadés.... alors à quoi bon se mobiliser là-dessus ? La lutte contre la discrimination est peu efficace pour les mêmes raisons d’ailleurs  qu’il a été impossible de créer un vrai mouvement social de size, revendicatif, comme aux USA : car les premiers concernées ne s’y intéressent pas !

Ton nom est également indissociable de celui de ta femme Cath qui tient un nouveau blog, es tu son plus fervent lecteur ? Avez vous tous les deux la même vision de la femme ronde ou grosse ?

J’en suis, bien sur, un lecteur assidu de son nouveau blog, comme de tous ses articles sur le Pulpe, en particulier tout ce qui concerne la sphère médicale où j’affirme qu’elle est devenue au fil des ans, une véritable spécialiste, qui d’ailleurs écrit dans le magazine médical «Obésité» !!  Quant à savoir si nous avons une même vision des rondes et de la size.. ouh là là..vaste question !! Le mieux serait d’ailleurs de  lui demander directement sa vision des choses. Ce qui est certain c’est que Cath est beaucoup moins, et depuis toujours, influencée par la size américaine et la vison des Fa’s que je ne le suis.




Finalement, si un monde sans discrimination existait, ne t'ennuierais tu pas un tout petit peu toi qui semble être fait pour la rébellion ?

Sourires.. absolument pas !!! Je n’ai pas besoin de rébellion pour vivre, très franchement, les joies de la musique, de la gastronomie, des ballades, de l’écriture me comblent d’aise. Par contre, l’injustice agit sur moi comme une véritable allergie.. je ne la supporte pas, j’ai besoin de le dire, d’agir à ma mesure !
Mais dans  un monde sans pollen, je n’utiliserai pas d’anti histaminique, juste par fétichisme !!!!!!!!!!!




Je te remercie infiniment pour tes réponses et je souhaite une très longue vie au PulpeClub qui a apporté, apporte et apportera toujours beaucoup aux personnes rondes.
Natalouschka

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire