dimanche 4 juin 2017

A lire ou à relire: Envie de vous parler du Titanic par Arnaud

Le Titanic, au port de Southampton, le Mercredi 10 Avril 1912.
J'ai envie aujourd'hui de faire un article consacré exclusivement au Titanic. 
Je suis allé ce week-end visiter l'exposition consacrée au Titanic à Paris Porte de Versailles. 
Cette exposition est superbe ; elle nous imprègne directement dans l'univers de ce majestueux paquebot au destin tragique.

Au travers de différentes salles on arpente dans des décors recrées les diverses parties du paquebot ; on suit les coursives des cabines des premières classes ainsi que les couloirs de l'entrepôt pour enfin s'attarder a une salle entièrement dédiée a la nuit du naufrage avec en exclusivité une reconstitution d'un iceberg sur lequel vous pouvez ressentir la température réelle de cette nuit glaciale. Bref je vous suggère si vous avez l'occasion de vous y rendre car elle est très bien réalisée et émouvante. De nombreux objets témoignent du passée et du vécu de ces passagers ; maintenant je souhaiterais vous raconter brièvement la terrible destinée de ce paquebot.

En 1908 ; la compagnie Transatlantique de la White Star Line dirigée par Mr Ismay décide la mise en construction de trois paquebots de tailles similaires et égalant tout paquebot jamais construit auparavant que ce soit tant au niveau mécanique et confort.
Va ainsi naître le Titanic ; le Britannic et le l'Olympic.

Le Titanic sera le plus grandiose et le plus majestueux de ces trois paquebots ; construit dès 1909 il est achevé en 1912 pour sa traversée initiale en avril de la même année.
Le Titanic est un mastodonte de 269 mètres de longs sur 10 niveaux de ponts pouvant accueillir près de 2200 passagers répartis en trois classes distinctes.
Le confort raffiné de chacune de ses classes et la réputation de paquebot quasi insubmersible attire grand nombre de foules ; des plus riches fortunes de ce monde au plus démunis des ouvriers qui souhaitent avoir une vie nouvelle là bas en Amérique.
En effet l'architecture du paquebot et la création de portes étanches permettent d'affirmer que ce paquebot est quasi insubmersible ; la presse ne retiendra que ce mot INSUBMERSIBLE.

Le paquebot est composé des plus grands conforts jamais existant sur aucun paquebot ; bien sur ces conforts sont plus directement associés a la première classe mais la compagnie sait très bien que plus d'émigrés que de passagers fortunés vont voyager sur ce paquebot aussi tout est mis en place pour améliorer leur confort. A la différence des anciens navires ou les passagers les plus pauvres logeaient dans des dortoirs ; ici on a la possibilité d'avoir sa propre cabine et on dispose d'une salle a manger commune digne de ce nom ainsi que un fumoir et une bibliothèque.
 En première classe le luxe est partout présent dans l'ameublement et la décoration ; une vaste salle a manger ; un café véranda ; une brasserie parisienne ; un fumoir ; un salon bref tout est magnifique sans parler de ce somptueux escalier desservant les quatre niveaux supérieurs surmontées d'un dôme.

Le Titanic part de Southampton en Angleterre le matin du 10 avril 1912 ; le commandant Smith y effectue sa dernière traversée avant la retraite. Le paquebot fait une escale à Cherbourg puis à Queenstown en Irlande avant de naviguer définitivement vers New-York. 2200 passagers ont embarqués.

Pourquoi le Titanic a t-il coulé ?

Aujourd'hui encore le mystère tout entier demeure sur les véritables causes du navire. Les causes sont diverses ; certes l'iceberg est la raison pour laquelle le paquebot a coulé mais pouvait-il éviter cette collision ? Quelles sont les erreurs de l'époque ? Pourquoi tant de disparus ?

Le 14 avril 1912 à 23h40 ; le Titanic heurte un iceberg ; la collision est mortelle ; la glace racle sur son côté l'acier du paquebot et la détruit ; cinq compartiments sont touchés. L'eau s'infiltre très rapidement ; les portes étanches sont mises en services mais le choc est trop important ; l'eau s'engouffre si rapidement que le navire gît et l'eau passe au dessus des cloisons étanches se déversant suite après suite dans tout le reste du paquebot. Le naufrage est inévitable. Pendant 2h40 min le paquebot va couler.

On le sait très bien ; l'iceberg est en cause du naufrage mais la collision pouvait elle être évitée ?
Oui elle aurait pu l'être !
Cette nuit ci les veilleurs de nuit sur la vigie n'avaient aucune paire de jumelles ; la visibilité était donc nulle et ils n'ont perçus l'iceberg que tardivement.
Le Titanic avançait a pleine vitesse dans une eau infesté de glaces
La journée durant il reçut des messages télégraphiques par d'autres navires de signalement d'iceberg ; ces messages n'ont jamais été portés auprès du commandant.

Le reste appartient a l'histoire ; le naufrage est inévitable ; 2200 personnes a secourir et 20 canots de sauvetages ; c'est trop peu.
Les femmes et les enfants d'abords !!! Tel est le maître mot.
Peu de femmes veulent quitter le navire ; les marins et membres d'équipages absolument pas préparés a cette situation vont commettre une terrible erreur. Craignant que les canots ne s'affaissent sous le poids de 65 personnes (capacité du canot) ils remplissent a moitie voire au trois quart certaines de ces embarcations ; résultat un canot part avec seulement 12 personnes !!!
Le Titanic lance le premier SOS de l'histoire mais impossible de venir secourir le navire en perdition ; les autres paquebots sont beaucoup trop loin.
La panique va vite se faire sentir et au fur et a mesure des heures le géant des mers sombre tranquillement sous cette nuit sans étoiles ; il gîte de plus en plus ; il agonise.
A bord les gens se ruent vers les canots ; chacun pour soi et Dieu pour tous est le mot d'ordre.
Après 2h00 tous les canots sont partis et plus de 1500 personnes demeurent ; la proue du navire sombre rapidement et l'eau s'engouffre sur la passerelle ; le dôme explose sous la pression de l'eau. Le paquebot penche inlassablement pour atteindre la gîte de 70° ; les passagers s'accrochent ; glissent ; tombent . A 2h18 un craquement effroyable se fait entendre le navire se brise en deux au niveau des deux dernières cheminées ; la proue attire la poupe a la vertical. Le navire sombre a 2h20 du matin.


Plus de 1500 passagers vont trouver la mort dans ce naufrage ; les passagers ne moururent pas noyés mais gelés. Quelques 700 passagers vont attendre d'être secourus

Le bilan de cette catastrophe est lourd et les esprits en demeurent jamais affectés ; des milliers de gens perdent des êtres qui leur sont chers.
Ce naufrage est la plus grande tragédie maritime de tous les temps ; son histoire si bouleversante ; sa destinée tragique ; son éclat et sa majesté rendent a jamais ce paquebot digne des plus grandes tragédies jamais écrites. Le Titanic était une effroyable violence à l emploi céleste ; oser défier le tout puissant par arrogance et suprême croyance a entraîner la chute de l 'espoir et noirci l avenir en de sombres et funestes présages.
Cette angoisse digne des plus illustres tragédies avait semble-t-il le pouvoir de ne jamais se concrétiser réellement ; en tout lieu et toute époque depuis que ce regrettable crime eut été engendré nul homme sur cette terre en songeant au Titanic ne peut se dire : Ceci est bien réel !


Arnaud

1 commentaire:

  1. En tant que fana du Titanic, j'ai tout simplement adoré ton article ! As-tu songé à lire Les français du Titanic... Je te le recommande chaudement et pour cause ! ^^

    RépondreSupprimer