samedi 29 avril 2017

A lire ou à relire : Alice Sapritch

Ainsi donc le personnage qui était à deviner hier était bien une comédienne appelée Alice Sapritch.
Pour moi elle reste une formidable comédienne et surtout l'inénarrable femme qui savait faire preuve d'auto dérision et de talent.
Pourquoi ai je tenu à vous en parler?
Cela peut paraître étrange de rédiger un article sur une actrice décédée depuis plus de 20 ans.
Je la trouve touchante Alice. C'est une femme que l'on a blessée souvent par des propos moqueurs concernant son physique et puis elle a fini comme de nombreux blessés dans leur amour propre par pratiquer l'auto-dérision.


Je me souviens notamment de cette pub où elle commençait par avant j'étais moche...


Elle chanta également un "SLOWEZ MOI" qui de prime abord pourrait sembler hilarant mais il y a dans sa voix trainante une pointe de tristesse qui personnellement m'émeut beaucoup...



Avec mon ami Arnaud nous bavardions l'autre jour et je lui parlais du fait que curieusement malgré mon physique plus que banal j'étais devenue sans le vouloir une espèce de Don Juan au féminin. En riant je lui dis, je suis une Doña Juana. Nous sommes partis à rire car tous les deux nous avions en tête justement la scène inoubliable d'Alice Sapricht dans le film de Gérard Oury: "La folie des grandeurs".
C'est de là qu'est née mon envie de vous reparler de cette femme que je trouve extraordinaire et je disais à quel point elle était sensuelle à mes yeux malgré tous les efforts du réalisateur pour l'enlaidir.





Une pensée émue pour cette belle actrice dont le regard si triste montre la profondeur de son âme.

Natalouschka

4 commentaires:

  1. Tu considères avoir un "physique plus que banal" ? Je ne suis pas tellement d'accord, Thalie... On est décidément bien mauvais juge de soi-même !!! :)

    RépondreSupprimer
  2. Alors je vais répondre à ta question Claire: je ne considère pas avoir un physique plus que banal, j'ai véritablement un physique plus que banal. Tu ne me connais qu'à travers de bien jolies photos sur lesquelles je suis à mon avantage, maquillée par des professionnelles et combien de photos ratées avant d'en obtenir une où je sois vraiment jolie?
    Maintenant prise à part sur ces photos effectivement je suis mise en valeur mais dans la vie réelle ce n'est pas comme ça. Je suis très petite (1M55), je suis très ronde mais pas avec un corps bien dessiné, j'ai des jambes horribles et je peux te dire une chose c'est que tu me mets au milieu d'un groupe de jeunes femmes (quelles qu'elles puissent être, rondes, minces etc) et là tu comprendras que j'ai véritablement un physique banal et que par conséquent ce n'est pas pour quémander le moindre compliment ou bien que l'on s'étonne que je dise ça que je le dis justement. C'est simplement une vérité j'ai un physique plus que banal.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sous entendais pas que tu disais ça pour quémander un compliment... Il se trouve que je trouve que tu as de magnifiques yeux et un très beau sourire... En conséquence de quoi je ne suis guère étonnée que l'on puisse te trouver charmante et séduisante... C'était tout...

      Supprimer
    2. Non mais je le sais bien ma jolie Claire que tu ne me disais pas ça pour ça mais que tu le penses véritablement. Je te remercie d'ailleurs de ces compliments mais pour moi toi tu as eu l'occasion d'avoir un zoom sur moi. Mais je suis sure que les inconnus dans une foule me trouveraient vraiment un physique banal. Je t'embrasse ♥

      Supprimer