dimanche 26 mars 2017

Qu'est ce qui pourrait sauver l'amour?



Un titre alarmiste qui pourrait faire sourire si la réalité n'était pas si préoccupante.
Je pense que les personnes qui sont en couple, même si la relation n'est pas toujours facile, ont bien de la chance. Tout simplement parce qu'aujourd'hui il est presque impossible d'avoir une vraie relation qui se construise avec le temps et surtout qui dure.
Cela va faire un peu "vieux con" en l'occurrence "vieille conne" ici mais je ne peux m'empêcher de fouiller ma mémoire pour me rassurer et me dire qu'il y a peu encore la séduction ce n'était pas ce que les célibataires ont à vivre aujourd'hui.
La désinhibition est le maître mot...caché(e)s derrière leurs écrans plus personne ne masque son désintérêt de l'autre...enfin quand je dis "désintérêt" je parle bel et bien de ce que l'autre pourrait éventuellement signifier, qui il est, ce qui fait que c'est lui ou elle et pas un autre... Quand une conversation s'engage (sur un site, là encore je ne parle pas de l'IRL, plus personne ne fait d'approche dans le cadre de la "vraie vie") la question universelle n'est plus "que recherches tu?", elle a été remplacée par un plus direct "Et sinon tu aimes le sexe? quelles sont tes positions préférées?". Pourtant la conversation est entamée depuis à peine deux minutes, et c'est à peine si la personne en face de vous se souvient de votre prénom.
Cela pourrait presque faire sourire si ce n'était pas si pathétique de sens. Nous ne nous projetons plus, nous attendons du rendement...
Pourquoi perdre son temps à connaitre l'autre en effet si c'est juste de la consommation rapide qui nous attend?
Je suis un peu nostalgique de cette époque où les hommes (tout au moins en apparence) respectaient les femmes. Les plus goujats d'entre eux, pour expliquer leurs positions, se retrancheront derrière le fameux "vous avez voulu l'égalité! vous l'avez!" sauf que ma génération n'a rien demandé et la précédente n'a certainement pas réclamé un manque de considération.
Nous ne parvenons plus à rêver, nous ne parvenons plus à désirer ardemment voir arriver l'heure du rendez vous suivant avec cette petite palpitation du cœur qui rendait les choses si attrayantes.
Nous avons fabriqué une génération de robotisés du coeur, qui regarde plus volontiers son smartphone en quête de la prochaine cible plutôt que de vouloir voir la personne avec qui il ou elle pourrait faire un petit bout de chemin.
Le mode séduction s'est mis au diapason du climat mondial, les choses s'accélèrent mais pas de façon lumineuse...qu'allons nous faire pour sauver l'amour?

Et qu'est ce qui pourrait encore le sauver ? (comme le chantait le visionnaire Balavoine)

Voilà c'était mon petit coup de gueule rapide du matin.

La vision qu'ont les célibataires de l'amour actuel m'intéresse et dans ce cadre je recherche des témoignages à la fois pour BigBellesMag et également pour un projet personnel. Si cela vous intéresse de donner votre vision de l'amour à notre époque alors n'hésitez pas à me contacter par mail à natalouschka@yahoo.fr

Natalouschka


2 commentaires:

  1. j'aime cet article Thalie! Pertinent et qui exprime bien ce qui se passe actuellement... Les robotisés du coeur! j'aime bien la formule et tu as complétement raison. Et pourtant je suis en couple mais je sens bien la fragilité des choses autour de moi . J'entends et je vois des gens autour de moi, hommes, femmes, se plaindre ou se comporter comme des handicapés des sentiments... je dirai que même en couple il faut tout le temps faire des efforts pour l'autre et pour soi; Ne jamais baisser la garde. Se donner du mal pour que les choses marchent car comme tout rien n'est jamais acquis. Les gens zappent comme ils zappent la télé, internet et tout! Pour sauver l'amour il faut y croire coute que coute! et se battre ! bisous Thalie et merci pour tous ces superbes articles!

    RépondreSupprimer
  2. Merci ma Charlotte pour ce si gentil commentaire et oui, comme tu le dis, il faut y croire et sa battre !
    Je t'embrasse très fort.

    RépondreSupprimer