dimanche 3 août 2014

Arbre Torobochi! je ne connaissais pas! Replay!

Il y a deux jours j'ai découvert... un arbre!
J'ai vu ça sur internet et je ne connaissais pas. Bon je ne suis pas une spécialiste
des arbres et de la végétation en général, et peut-être que bon nombre d'entre vous
connaîtrons, mais j'ai eu envie de le montrer.
Et de vous mettre quelques mots sur l'histoire de cet arbre
que j'ai croisé sur facebook sur la page
HumaNature-Libérons nos consciences, ouvrons les yeux sur notre monde.

Je les trouve à la fois beaux, surprenants et rigolos ces arbres...
Charlotte














Arbre de Torobochi


L'arbre de Torobochi Le Toborochi est un arbre à fleurs roses et un tronc en bulbe d'Amérique du Sud dont le nom scientifique est le Ceiba Speciosa. Sa forme très particulière intrigue et a donné la naissance a une jolie légende. Il est appelé par différents noms tel que Palo Borracho (le bâton ivre) ou Arbol botella (arbre bouteille) ou bien Toborochi (l'arbre refuge). De la même famille que les baobabs cet arbre peut atteindre de 6 à 12 mètres de hauteur et fleurit vers Mars-Avril se parant de fleurs de couleur blanc-crème au centre et rose à la périphérie. Puis viennent les fruits sortes de grosses oeufs de 20 centimètres de diamètre entourés d'une matière fibreuse et cotonneuse. La légende de l'arbre de Torobochi En Bolivie il y a une légende sur le Torobochi qui nous raconte: "Quand le monde venait de naître Aña, les esprits des ténèbres, aimaient maltraiter et tuer les humains. Ces esprits apprirent qu'Araverá une des filles d'un chef indien Ururuti et qui était marriée au dieu Colibri était enceinte et devrait donner naissance à un fils qui les punirait. Ils décidèrent donc de la tuer. Pourchassée par les esprits malveillants elle s'enfuie dans un village où elle trouve refuge dans le tronc d'un arbre Torobochi. Elle donne ainsi naissance à son fils qui venge sa mère mais reste enterrée dans l'arbre. Araverá aime à sortir de sa cachette sous la forme des belles fleurs qui attirent les colibris gardant contact avec son mari."


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire