mardi 9 avril 2013

Les 4 drôles et jolies dames de l'hôpital: Derniers portraits: Emmanuelle et Emilie.



Voici le 2ème volet des drôles et jolies dames de l'hôpital avec Emmanuelle et Emilie.




Bonjour Emmanuelle, en quoi consiste ton travail?


Mon travail consiste essentiellement à sortir les dossiers pour le staff de l’hôpital de jour. Actuellement je sors les dossiers des patients qui ont été prévus pour leur chimio du 15 avril au 21 avril.
Certains de ces dossiers seront discutés au staff pour les médecins du service jeudi 14 après-midi.
Je prépare aussi les dossiers infirmiers pour la même période.
La véritable difficulté de ce travail est de localiser le dossier du patient depuis la mise en place du Dossier Patient Unique ( DPU) .

Tu travailles en relation avec les médecins et infirmiers seulement ou bien t'arrive-t-il d'être en direct avec les patients?

Je travaille essentiellement avec les médecins et les infirmières pour qu'ils aient tous les éléments nécessaires pour une prise en charge des patients  optimale. Je suis parfois à l'accueil (le secrétariat et l'accueil sont deux endroits proches mais bien distincts).

J'imagine que tu dois voir souvent passer des patients en détresse et apeurés. Toi qui est un peu une médiatrice entre le corps médical et les patients comment tu gères ça?

Il est vrai que cela n'est pas toujours évident de gérer cela, car malgré les explications données par le médecin lors de la consultation, ils ont encore des interrogations légitimes.
Et quand ils apprennent le fait de devoir avoir un suivi en hôpital de jour, ils n'ont pas forcément les questions au moment T et ce qui peut se comprendre car il faut gérer et digérer une telle nouvelle.
A notre niveau, on leur répond du mieux que l'on peut et nous leur conseillons de se préparer une petite note avec 
toutes les questions qui peuvent survenir entre chaque hôpital de jour, pour les poser par la suite aux médecins et infirmières.



Dirais tu que c'est un travail éreintant et si oui as tu la sensation que ton métier a un côté un peu ingrat? En clair te sens tu moins valorisée que si tu avais été infirmière ou aide-soignante? Parce que ce sont des métiers indispensables au bon fonctionnement d'un hôpital mais c'est un peu plus caché.



En gros, je crapahute dans les couloirs du CHU à la recherche des dossiers.
Avant, chaque service avait son propre dossier par patient.
Souvent, j'ai 2 dossiers médicaux pour un patient : le dossier cancérologique et le DPU, avec la manutention que cela incombe.
C'est un travail éreintant et "cassant" . Pour preuve, on m'a mis sur ce poste car ma collègue de travail a eu des soucis de santé par rapport à la manutention des dossiers qui sont lourds et imposants.
Parfois, je me sens dévalorisée car, certains personnels soignants, pas tous, pensent que nous ne faisons que brasser du papier, et ce que je peux comprendre puisqu'ils ne nous voient pas courir après les dossiers médicaux lol.
Mais dans l'ensemble, ils ont conscience que même si on ne soigne pas, nous sommes un maillon essentiel, car sans dossier, aucun soin ne peut-être donné. Il peut y avoir des éléments sur papier et pas sur informatique.

Oui et j'imagine aussi beaucoup de tension psychologique du fait de devoir ne rien oublier. Si tu le pouvais changerais tu de métier?

J'ai déjà changé en fait. Je suis comptable à la base et j'ai été recrutée au CHU en contrat aidé, car je ne trouvais pas dans ma branche.
L'avantage que j'ai, certainement, par rapport à d'autres personnes qui elles ont fait des études de secrétaire médicale, est que la comptabilité demande énormément de rigueur, et comme ce n'est pas mon métier "de base", je suis d'autant plus vigilante à ne pas faire d'erreur de classement.
Ce métier me correspond totalement car il faut aller au bout des choses et ne pas lâcher le morceau tant que tu n'as pas tous les éléments ou le dossier lui-même.
Je me mets parfois la pression car je cherche chaque dossier comme si c'était le mien.
Mon côté "toqué" fait bien rire mes collègues mdrrr, mais il est aussi apprécié à sa juste valeur car on peut compter sur moi.
Si je devais changer de métier, ça serait dans le monde médical. Je pensais à kinésithérapeute. Parce que j'adore masser et que ça me détend. Et aussi, du fait que je suis diabétique depuis 27 ans maintenant, et que je peux devenir déficiente visuelle. Ces personnes développent leur sens du toucher.

Je suis sure que nombreux sont ceux qui rêvent que tu deviennes Kiné! Je te remercie d'avoir eu la gentillesse de répondre à mes questions.

Lol ! Merci du compliment !  . 
Je dirai juste que je suis heureuse de me lever chaque matin, même quand je suis claquée, pour aider, à mon petit niveau, des personnes qui ont peur et qui souffrent.

*****


Bonjour Emilie, peux tu nous en dire un peu plus sur ton parcours ?

Je suis devenue infirmière comme si ça avait été naturel que je le sois ... je ne me suis pas beaucoup posé de questions, j'hésitais entre éducatrice spécialisée et infirmière. J'ai rencontré des infirmières en Afrique lors d'un petit projet et j'ai su que c'était infirmière que je voulais devenir.
J'ai passé le concours pour "voir " et j'ai été admise directement. Ravie forcement mais très surprise !Je travaille deux mois de jour, deux mois de nuit ... j'alterne comme ça toute l'année


Pourrais tu nous en dire plus sur ta rencontre avec les infirmières en Afrique? Pourrais tu t'imaginer sur un projet avec médecins sans frontière ou toute autre organisation de ce type?

Je suis partie faire de l'animation d'enfants des rues et on a rencontré des associations sur place, on a visité des dispensaires... j'ai échangé avec des infirmières humanitaires sur place, discuté de leur travail, leur engagement ...
Je voulais m'engager dans l'humanitaire en étant diplômée, mais les places sont chères ... les conditions requises sont un peu élevées... je n'avais pas assez d'expérience... j'ai un peu repoussé ce projet ! Quand je me sentirai prête je tenterai peut être.
Mais il est évident qu'un projet humanitaire en tant qu'infirmière serait le comble de l'épanouissement pour moi!

Une expérience vraiment enrichissante non? 

Oui oui complètement ! (d'où le fait que j'ai retenté l'expérience l'année d'après pour un autre projet avant d'entrer en école d'infirmières)

Je suis très admirative des personnes comme toi qui ont le sens de l'abnégation. Que peut on te souhaiter pour toi même?

De continuer à pouvoir aider les autres? lol Et il n'y a pas d'admiration particulière à avoir lol, chacun suit sa voie :) c'est un peu égoïste ! Je me fais plaisir en faisant ce que je fais.

Un immense merci à toi pour avoir répondu si gentiment à mes questions. Et je te souhaite le meilleur pour l'avenir!



J'espère que ces 4 portraits différents auront su vous plaire et encore bravo à nos 4 drôles et si jolies dames de l'hôpital!



Natalouschka

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire