lundi 18 février 2013

Brigitte, nouvelle chroniqueuse et son premier article

Aujourd'hui une nouvelle chroniqueuse nous rejoint et je suis heureuse de vous la présenter car Brigitte est aussi ma meilleure amie dans la vie.
Brigitte si je vous la décrivais je n'aurais que des superlatifs pour le faire. Non pas que mon amitié pour elle me rende moins objective mais bien au contraire parce que je sais toutes les qualités rares de celle qui est à mes yeux la meilleure amie au monde.
Pour que vous puissiez vous faire une idée j'ai donc décidé de la soumettre à deux questions...oui parce que la soumettre à la question aurait été de très mauvais goût ^^.

Brigitte, peux tu te présenter en quelques mots?

J'ai 57 ans, j'ai un esprit vagabond, et j'aime l'idée d'une vie libre et indépendante qui se soucie du bien être de tous y compris le mien bien sur lol

C'est difficile de parler de soi? Me permets tu de rajouter quelques petites choses?

C'est vrai que l'exercice n'est pas facile.
Je rajouterai donc que Brigitte est quelqu'un de débrouillard, qui fourmille d'idées, dont l'esprit est toujours en marche et qui adore se projeter dans des idées qui permettraient d'améliorer la vie, la sienne, celle de ses enfants, celle de ses amis.
Une femme d'une grande tolérance et extrêmement amicale qui a de plus pour elle d'être très empathique.
Elle nous donnera donc de temps en temps de bonnes idées cuisine, couture ou autres ou encore comment recycler en développant notre créativité et profiter de la vie sans se ruiner.
Brigitte espère que vous saurez apprécier ses articles au fil du temps.

Natalouschka

Premier article de Brigitte: Hommage à Albert Monier



J'ai trouvé cette carte postale par hasard, dans un vieux livre que j'ai acheté sur une brocante. C'est un portrait du photographe Albert Monier. Il l'a appelé "dignité", un titre lourd de sens quand on sait que cette photographie a été prise en 1942, en pleine occupation allemande. J'ai ressenti une grande émotion en découvrant ce visage de femme marquée par les années mais qui porte encore fièrement le regard loin devant, comme pour défier l'adversité.
Ce photographe, qui se définissait lui-même comme un anarchiste de la photographie, n’a jamais pu à son grand regret , entrer dans le cercle très fermé des photographes reconnus et pourtant il l’aurait bien mérité. Sa vocation pour la photographie lui était venue du célèbre éditeur de cartes postales YVON dont il a suivi l’exemple puisqu’il a lui-même édité ses photographies en des centaines de cartes et posters . Il avait choisi ce mode de diffusion afin de partager avec le plus grand nombre et montrer que la photographie est un art accessible à tous. Un visionnaire puisque les appareils numériques et l’informatique aujourd’hui lui ont donné raison.

Brigitte




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire