vendredi 22 février 2013

Bleus au coeur...

Je ne savais pas si j'écrirai ou non cet article mais je n'ai pu m'en empêcher.
Souvent je m'interroge sur toute cette violence qui est diffusée à outrance comme si l'Homme se repaissait de ces actes si sordides et si monstrueux dont il est à l'origine.
Je me demande aussi parfois pourquoi moi même je m'y confronte de façon intentionnelle ou non d'ailleurs.
J'entends par là qu'il m'arrive souvent par exemple de regarder les émissions animées par Pierre Bellemarre, reconstitutions de meurtres abominables qui me laissent glacée d'effroi la plupart du temps.
Photo prise sur le site: http://mediation34.over-blog.com/article-la-violence-morale-c-est-le-crime-parfait-109861435.html
Et puis il y a ces moments qui ne sont pas intentionnels et qui pourtant me choquent à vie...je vous parle de ça parce qu'il y a peu j'ai perdu mon toutou. Il est parti rejoindre le paradis des chiens après avoir eu une vie douce à mes côtés. Il me manque énormément.
Quel rapport avec cet article? Et bien il y a quelques jours je regardais le fil d'actualités de mon profil Facebook lorsque soudain j'ai vu une image qui me hantera jusqu'à la fin de ma vie je crois.
Une photo qui était une mise en scène d'un pauvre animal...un chien...un berger allemand...entravé dans sa liberté la plus fondamentale, torturé et mis à la disposition d'un pervers qui trouvait amusant de prendre ce cliché avant de pratiquer des actes de viol sur la pauvre bête...qui des deux est la bête la plus immorale? Je suis tombée dans le regard de ce toutou et depuis j'ai des bleus à l'âme et au coeur, j'y ai lu tellement de souffrance et tellement d'incompréhension. Ce jour là je n'ai pu que pleurer ma tristesse et la détresse de cet animal devant autant de sadisme. Je me sens si impuissante face à ce type d'atrocité. Des actes commis par des lâches et qui se font fort en plus de faire circuler leurs monstruosités, qui savourent le douleur en les immortalisant à coup de photos numériques qui circulent ensuite sur le net. Et là à quoi servent elles vraiment ces photos? A donner des idées à de nouveaux pervers? A se réjouir d'appartenir à la race la plus cruelle qu'ait connu notre planète? Comment des êtres peuvent ils faire ça?
Il n'ont aucune conscience et qu'on ne vienne pas me dire que la différence entre nous et les animaux c'est notre intelligence. Et qu'on ne vienne pas me dire qu'il vaut mieux sauver l'un de ces monstres au détriment d'animaux plus humains qu'eux.
Je parle des animaux mais je pourrais tout autant pousser ce coup de gueule pour les pauvres enfants martyrs ou pour les personnes âgées qui sont les premières victimes de ces pervers.

A vous les pervers, je vous souhaite que pour tout le temps que durera votre vie fut elle physique ou autre (je ne dirais pas spirituelle car votre esprit est au plus bas de tous les plans) toute la conscience de vos actes vous inflige la plus atroce douleur que vous ne pouvez même pas imaginer en entrant par tous les pores de votre peau et qu'elle vous envahisse en écho en investissant chaque molécule qui vous compose. 
Que vous viviez avec cette douleur vissée à la poitrine pour toujours. Et que jamais rien ne vienne rompre ce châtiment. 

Vous me verrez rarement avec cette haine, je suis capable de beaucoup de pardons mais là en l'occurrence ça a dépassé mes capacités de tolérance.
J'espère que vous saurez me pardonner cet article un peu hors sujet mais si nécessaire pour moi.

Natalouschka

1 commentaire:

  1. leurs actes sont ignobles ! c'est triste de voir que des êtres humains puissent avoir si peu de conscience de la souffrance qu'ils font endurer
    brigittedu60

    RépondreSupprimer