samedi 15 décembre 2012

Quand une histoire me remplit d'émotion...

Je regarde très peu souvent la télé et encore moins souvent les films mais je reconnais bien volontairement zapper régulièrement les films français en particulier leur préférant les super productions américaines au générique survolté et à l'histoire abracadabrantesque.
Ma soeur, quant à elle, aime les histoires énergiques mêlant enquêtes et action. Et pourtant ce jeudi 13 décembre à la fin de notre dîner comme à son habitude ma soeur a commencé à zapper et puis sa main s'est arrêtée sur France 3. Au départ un film tout à fait ordinaire mais qui a eu un effet hypnotisant à la fois sur moi mais chose encore plus improbable il a eu le même effet sur ma soeur.
Ce film s'appelle: "la tête en friche" et ce nom représente bien l'acteur principal dans le film. En effet, Germain   alias Gérard Depardieu est quelqu'un d'un peu simple qui ne possède pas une culture très étendue. Il vit un amour lui aussi simple mais sincère avec une magnifique et compréhensive jeune femme mais cet état de fait semble être la seule chose vraiment jolie dans sa vie.
Il a beaucoup souffert du désamour de sa maman auprès de laquelle il continue à vivre et sur laquelle il veille de façon parcimonieuse et cependant efficace.
Germain qui se rend chaque jour dans un parc va y faire la rencontre de sa vie en la personne d'une vieille dame de 95 ans, elle s'appelle MargueriTTe avec deux T!
Margueritte alias Gisèle Casadesus va soudain bouleverser sa vie...

Je ne saurais vous expliquer quel type d'émotions se sont emparées de moi lorsque j'ai regardé ce film.
Je n'ai que de belles envolées poétiques en resongeant à ce que j'ai regardé. Il y a tant d'espoir, tant d'amour, tant de don de soi...que mes larmes se sont mises à rouler le long des joues sans que je puisse les arrêter.
Je n'ai pas assez de mot dithyrambique pour vous dire à quel point le jeu de l'actrice Gisèle Casadesus m'a émue, touchée, assommée pour le compte. Une vieille dame lumineuse, magnifique qui telle une jolie fée aurait apporté un peu de sa magie à ce film magnétique!



De la beauté dans les mots, de l'amour dans les gestes...de la compréhension...De tout ça j'en veux  plus encore! Bravo à Jean Becker pour ce magique film!


La poésie lue par Gérard Depardieu à la fin du film...si touchante et belle!


" Des verbes
Qui poussent comme des herbes
Y en a qui passent en force
Elle est passée en douceur
De mon écorce à mon coeur

Dans les histoires d'amour
Y a pas toujours que de l'amour
Parfois y a même pas de "Je t'aime"
Pourtant on s'aime

C'est une rencontre pas ordinaire
Je l'ai trouvée par hasard
Sur un banc de mon square
Elle faisait pas trop d'écume
Pas plus rose qu'une colombe
Avec ses petites plumes
Elle était au milieu des mots
Des noms communs comme moi
Elle m'a donné un livre, puis deux
Des pages qui m'ont éclatées devant les yeux
Pars pas maintenant
T'as le temps, attends !
C'est pas l'heure
Ma petite fleur
Donne moi encore un peu de toi
Donne moi encore un peu de ta vie
Attends !

Dans les histoires d'amour
Y a pas toujours que de l'amour
Parfois, y a même pas de "Je t'aime"
Pourtant on s'aime"






Natalouschka


1 commentaire:

  1. Juste en lisant cet article, j'ai été submergée par l'émotion... Je ne peux que regretter d'être passée à côté de la diffusion de cet film qui, effectivement, a l'air magnifique...

    RépondreSupprimer