samedi 22 décembre 2012

En "RAP" empathie

J'aime passer du temps avec mes proches et je les aime, eux, particulièrement parce que je leur trouve beaucoup de cette grandeur d'âme que je ne vois que peu souvent hélas!
J'ai passé la journée avec ma soeur. C'est quelqu'un de pudique contrairement à moi mais il est une chose sur laquelle nous nous rejoignons il s'agit de l'EMPATHIE qui nous contraint à vivre des émotions vives sans qu'on le veuille vraiment.
Parfois ma soeur a une façon simple mais si émouvante de regarder ce que la vie quotidienne offre comme précieux trésor alors même que nous sommes bien incapables d'y voir ne serait ce qu'un simple cadeau. Quand c'est comme ça je la regarde avec beaucoup d'admiration...

Nous étions dans la voiture et j'ai changé de radio c'est alors qu'elle m'a stoppée en me disant: "Ecoute bien les paroles de cette chanson..." et effectivement ce que j'aurais zappé parce que ce n'est pas trop ma tasse de thé en matière de musique délivrait dès lors que je l'ai écouté attentivement un vrai message.
Ma soeur m'a décrypté deux titres du moment:

Le premier titre c'est celui de Kenza Farah et Soprano "Coup de coeur", ma soeur a failli me faire pleurer en me décrivant l'histoire de la chanson avant même que j'ai pu voir le clip.
En fait c'est l'histoire d'un jeune couple. Elle, elle est malade du coeur mais n'a pas de donneur compatible et puis un jour son téléphone sonne enfin elle va pouvoir survivre mais c'est sans compter la peine qu'elle ressentira quand elle connaîtra l'identité de son généreux donateur. C'est son amoureux qui se sacrifie pour qu'elle vive et lui continuera à vivre en battant dans sa poitrine...







Le deuxième titre c'est celui de Sexion d'Assaut avec "Problème d'adulte" qui traite de la difficulté face à certaines situations et qui bien malgré eux placent de jeunes gens face à des problèmes qu'ils n'auraient pas du avoir à régler..."devenir le père de son père", "être face à la mort à 16 ans"...et bien d'autres problèmes durs de la vie.




Des textes émouvants que l'on réécoute parce que notre coeur bat fort pour ces héros fictifs ici mais combien y'en a-t-il dans la réalité?

Natalouschka

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire