dimanche 30 décembre 2012

A lire ou à relire: Rencontre avec Audrey du blog "Big or not to big"

J'ai découvert le blog d'audrey ("Big or not to big", ICI) il y a déjà plusieurs mois. J'ai tout de suite été accrochée par le ton pétillant et spontané de ces billets. Audrey est toute jeune (24 ans) et propose déjà un blog de grande qualité (tant au niveau de ses tenues que de la beauté des photos...). A mon avis, c'est un blog qui n'a pas fini de faire parler de lui dans les mois (et années) à venir !!!

Welcome dans l'univers sucré et plein de fantaisie de la jolie Audrey...



Quand as-tu eu envie de créer ton blog et peux-tu me parler un peu de ton parcours en tant que (jeune) femme ronde ?

Mon parcours en tant que femme ronde remonte à assez loin. Déjà petite, j'avais une certaine tendance à être potelée ! Comme me l'avait fait remarquer cette si gentille prof de danse classique (une vraie mégère en fait), ça allait coûter cher en tissu pour faire mon costume de danse...
J'ai commencé assez tôt à surveiller mon alimentation et les régimes ont suivi. J'ai tenté plusieurs choses, j'ai été voir des nutritionnistes, et j'ai même été deux fois en séjour à l'hôpital Necker à Paris pour remédier à mon surpoids. Non seulement ces tentatives se sont soldées par des échecs, mais, en plus, je pense qu'elles sont pour beaucoup dans ma montée en poids des années suivantes (perdre 2 kilos, pour en reprendre 4, le fameux effet yoyo !)
Les années collège et lycée ont vu ma courbe de poids augmenter, et ce n'est qu'en arrêtant les régimes que je me suis stabilisée.
Alors, certes,  je suis grosse, mais 1000x mieux dans mon corps maintenant qu'avant !
Mon blog est né, il n'y a pas si longtemps, de cette période où j'ai arrêté de faire une fixette sur mon poids, et où j’ai découvert d'autres blogs de femmes fortes, se sapant super bien et étant rayonnantes. Cela m'a donné envie d'ouvrir le mien.
Au début, c'était un laboratoire où je testais différentes choses. Je découvrais, enfin, le choix que l'on pouvait avoir pour s’habiller tout en étant grosse. Avant, je mettais ce que je trouvais et pas forcément ce qui me plaisait : c’était noir ou noir (mais ça c'était avant… lol…). Et, au fur et à mesure, mon blog m'a permis d'affirmer mes goûts, de plus oser dans les vêtements. En plus, c'est une formidable plateforme d'échange.

Quels sont tes projets ?

Je pense que je vais continuer à alimenter régulièrement mon blog. Je vais essayer de l'optimiser au maximum et de poster plus souvent (mais avec le travail et selon la disponibilités d'amies qui subissent les séances photos, j'ai parfois du mal à entretenir un rythme régulier :D). Je voudrais aussi le rendre plus sympathique à regarder.
J'espère continuer à échanger avec mes lectrices (et lecteurs), et découvrir encore plein d'autres choses !




Que penses-tu de la mode grande taille en France ? Et quelles sont tes marques préférées ?

Avec le net je m'en donne à coeur joie. J'ai vraiment découvert un bon panel de boutiques !
J'aime tout particulièrement « Asos Curve » (que je vais traîner en justice pour « abus de faiblesse envers shoppeuse addict accroc aux fringues » :D).
Je trouve qu’ils proposent vraiment de vêtements beaux ET tendances. J’aime aussi « Dorothy Perkins » pour son choix de robes (parfois un peu trop courtes… Mais il y a tellement de modèles !!!). Récemment, j’ai découvert « Onoz » et j’ai eu un gros coup de cœur pour leurs vêtements à l’esprit rétro... Je trouve que la mode grande taille s'améliore petit à petit, même si, pour moi, l'Angleterre et les US ont une longueur d'avance à ce niveau là. Malgré tout, je trouve que l'on commence à avoir plus de choix, et que l'on commence à prendre conscience que, oui, les femmes fortes ont aussi envie de plaire et de se fringuer à la mode (même si certaines enseignes semblent avoir loupé le coche en proposant toujours des vêtements façon "Gertrude s'en va faire musette"). Et puis, il reste un gros point noir : La principale offre grande taille se situe sur le net. Les boutiques "en réel" sont, à mon sens, encore assez frileuses, s'arrêtant très (trop ?) souvent au 44, voir 46 si on a de la chance.
Je rêverais de pouvoir rentrer chez « Zara » (par exemple) et savoir que je pourrais trouver quelque chose pour moi, alors que pour le moment ce n'est pas trop le cas... 


Est-ce que tu as l'impression que le regard des gens évolue vis-à-vis des femmes rondes ?

Je ne me prends pas de réflexions dans la rue ou alors c'est que je n'y fais pas attention. Mais je trouve, malgré tout, que certains clichés ont la vie dure. Persiste notamment l’image du « gros bouuuh pas beau qui ne fait que manger et qui ne s'aime pas, vite au régime ! ». Comme, par exemple, dans cette merveilleuse émission (hahem) "Zita dans la peau d'une obèse" où, en gros (haha sans jeu de mots :D), toutes les personnes grosses, le sont parce qu’elles mangent une baguette entière au p’tit déj', se baffrent toute la journée, et se font même un encas de crevettes en pleine nuit (en tout cas, c'est l'impression que m'a fait ce reportage, et c'est commun à beaucoup d'autres émissions)...
Le « gros » reste celui qui se goinfre perpétuellement, qui n'a pas de volonté, etc... Et qui, SURTOUT, ne doit pas trop se montrer. N'essayons surtout pas de comprendre le surpoids, ses causes profondes… Montrons toujours du doigt… Après tout, si le gros arrêtait de manger aussi…
Certes, on commence à montrer des personnes fortes qui s'aiment, qui aiment vivre et n'ont pas envie de se cacher, mais dans la tête de beaucoup de personnes, les clichés demeurent et j'espère que c'est de ce point de vu là que les choses vont continuer évoluer.

Un coup de cœur ?

J’aime les films fantastiques, mais, j’ai rarement l’occasion d’aller au cinéma. Les 2 derniers films que j’ai vus étaient « Millénium » et « Sherlock Holmes 2 ». C’est ce dernier que j’ai préféré !!!

 (Actuellement en location en VOD)

Merci Audrey pour cette sympathique rencontre (à distance). En espérant avoir bientôt l'occasion de te rencontrer... Beaucoup de réussite à toi !!! 


Claire.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire