jeudi 8 novembre 2012

Le syndrome de la poule aux "Yeux" d'or!



Je m'auto-déclare découvreuse de ce nouveau syndrome peut être connu sous une autre appellation mais bon moi ça m'est venu comme une évidence alors je partage. C'est mon côté généreuse de l'Ouest ça ^^
Comme chaque jour j'étais sur le fil des actualités de mon compte facebook lorsque je suis tombée sur ce qu'avait posté une de mes contacts. En clair, elle se plaignait de l'inconstance des hommes qui reviennent vers nous, les femmes, lorsqu'ils s'aperçoivent que finalement par rapport aux autres nous n'étions pas si mal.
De suite m'est venue l'idée de cette fable très morale de Jean de La Fontaine: La poule aux oeufs d'or!
Je ne sais si cela parlera à tout le monde mais pour celles et ceux qui n'auraient pas la chance de connaitre voici la fable:

LA POULE AUX ŒUFS D'OR
   L'Avarice perd tout en voulant tout gagner.
            Je ne veux  pour le témoigner 
  Que celui  dont la Poule, à ce que dit la fable,
            Pondait tous les jours un œuf d'or.
  Il crut que dans son corps elle avait un trésor.
  Il la tua, l'ouvrit, et la trouva semblable
  A celles dont les œufs ne lui rapportaient rien,
  S'étant lui-même ôté le plus beau de son bien.
            Belle leçon pour les gens chiches : 
  Pendant ces derniers temps, combien en a-t-on vus
  Qui du soir au matin sont pauvres devenus
            Pour vouloir trop tôt être riches ? 



 Alors bien que je n'aime pas faire de généralités, je dirais malgré tout qu'il est vrai que lorsque nos hommes nous quittent ou bien lorsque les hommes que nous rencontrons ne veulent pas établir de relation stable et durable avec nous c'est très souvent car ils pensent pouvoir trouver un "gazon plus vert" ailleurs. Ils sont alors comme le paysan de la fable qui préfère se dire qu'une autre femme pourra lui apporter plus que ce qu'il reçoit déjà. Et un beau jour s'apercevra que la "poule aux "yeux" d'or" qu'il avait avant cela n'était pas si nullissime que ça. Heureusement pour nous il ne nous aura pas fait subir le sort réservé à la poule de la fable quoi que à bien y réfléchir la mort d'un amour peut faire aussi mal voire plus mal qu'une éviscération. 
Cette leçon ne vaut pas un fromage sans doute mais si l'un de ces goujats revient vers vous alors il y aura au moins un gagnant c'est notre égo redoré non pas à l'or fin mais à la bêtise de celui qui voulait trop...

Natalouschka

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire