mercredi 21 novembre 2012

Histoire de fantôme 3

Cette histoire se passe une fois de plus lorsque j'exerçais encore la fonction de guide.
Le cadre: petite visite tranquille dans un des musées de l'endroit où je travaille toujours. Pas plus d'une dizaine de personnes constituaient le groupe que j'avais pris en charge. Parmi eux une famille africaine qui vivait en Angleterre (eh oui quand on est guide et que le groupe est réduit on tente d'établir une relation dès le départ c'est donc ainsi que j'ai cette information).
Le contexte: La visite s'est très bien déroulée. Rien de particulier à signaler. J'ai donné les informations nécessaires à la bonne compréhension du musée, nous avons ri ensemble, j'ai quelques portes à refermer après le passage du groupe ce que je fais au fur et à mesure que nous passons les différentes portes.
C'est un musée qui raconte l'histoire de la locomotion et donc l'avant dernière porte donne sur un petit escalier de 4 ou 5 marches et tout de suite après il y a un véhicule. Les membres du groupe passe à leur rythme...il y a toujours un visiteur qui aime s'attarder alors je l'attends. La famille africaine est sortie la première, les parents se sont avancés jusqu'à la dernière porte de sortie, les deux adolescentes qui les accompagnent sont quant à elles devant le fameux véhicule tout de suite après le petit escalier. Elles semblent agitées et prennent des photos. Je ne fais pas plus attention que ça. Je descends l'escalier et les encourage à me suivre.
Je quitte mon groupe et rejoins certains collègues dans notre salle de repos commune.
Le résultat: A peine 5 minutes se sont écoulées qu'une collègue qui se trouve à l'accueil de l'établissement vient me chercher.
Elle me dit qu'il faut que je vienne voir car les jeunes filles de mon groupe ont pris en photo un homme qui n'était prétendument pas présent dans ma visite...elles veulent confirmation.
Intriguée j'arrive dans l'accueil et là je sens comme un malaise, la maman prend la parole et me dit: "voilà ma fille a pris en photo un homme qui se trouvait dans le véhicule mais sa copine ne le voyait pas et moi je ne le reconnais pas comme étant un des visiteurs".

Je regarde donc la fameuse photo et aperçois effectivement un homme sur la photo prise avec le portable de la jeune fille. Je confirme aussi il n'était pas dans le groupe, il a posé de façon provocante avec les bras en croix. Mais par contre il n'est pas dans le véhicule comme le pense la jeune fille. En regardant attentivement je m'aperçois que le jeune homme était debout dans le petit escalier qui était juste sous mes yeux et dans lequel il n'a jamais été présent et c'est son reflet dans les vitres du véhicule qu'elle a pris en photo.
La jeune fille sort alors son appareil numérique et me montre la même photo que la précédente. En fait elle a pris soin de faire deux photos avec deux appareils différents parce que la jeune femme qui l'accompagnait ne voyait pas l'inconnu. Alors qu'elle même le voyait à l'oeil nu. Pour lui prouver qu'il n'y avait aucun trucage elle a donc pris soin de photographier avec deux appareils différents.
Phénomène bien inexplicable...ce n'était pas un visiteur, il n'était pas dans les lieux au moment où nous sommes passés et pourtant il était présent sur les deux appareils de la jeune femme. Moi qui avait déjà connu de tels phénomènes j'étais fébrile je leur ai demandé qu'elles m'envoient la photo mais j'ai senti qu'elles ne le feraient jamais. La jeune femme était morte de trouille et "culturellement" parlant cette famille m'a fait comprendre qu'elle ne voulait pas qu'on en parle plus. Le seul témoin de tout ça reste donc ma collègue Claudine qui était présente et a vu comme moi les deux photos.



Natalouschka

1 commentaire:

  1. c'est à coup sûr un fantôme qu'elle a photographié ! je coprend la famille ça fait peur! mais c'est quand meme dommage que tu n'aies pas pu avoir la photo
    brigitte du 60

    RépondreSupprimer