jeudi 23 mars 2017

Osman Elkharraz, Confessions d'un acteur déchu...

C'est assez rare que je vienne ici vous parler d'un livre. Non pas que je sois complètement réfractaire à la lecture mais j'avoue qu'en général je lis plutôt des "bleuseries" (mot inventé de mon cru pour désigner des romans sentimentaux).
Avec cette biographie c'est d'un tout autre genre dont j'aimerais vous parler.
Tout d'abord, j'ai eu connaissance de ce livre en regardant, un après midi de l'année dernière, une émission de Frédéric Lopez qui passe l'après midi sur France 2. C'est une émission qui parle essentiellement de résilience (oui c'est un mot dont on entend de plus en plus parler).
Ce jour là un jeune homme, très digne, était assis sur le canapé et il a déroulé le contenu de son parcours de vie de façon simple mais extrêmement touchante.
Je suis, c'est vrai, quelqu'un d'assez empathique et de sensible mais il m'a émue aux larmes. Sincèrement.
D'ailleurs même la jeune femme, soeur de son ami décédé,  qui l'accompagnait en tant que témoin a elle aussi été profondément touchée par la narration de son histoire. En effet, il avait tout caché avec beaucoup de pudeur. Ce jeune garçon qui est devenu orphelin d'une façon tragique a du se battre pour parvenir à être aujourd'hui ce jeune homme en quête d'une vie tout simplement meilleure.
Je ne vais pas vous dévoiler la totalité de sa biographie mais il a eu un parcours original et vraiment particulier au cours duquel il a oscillé entre célébrité et enfermement dans le plus difficile dénuement.
L'écriture est simple, je pense qu'il a voulu sciemment qu'elle soit à son image. Sans blabla, sans chichi, le langage de quelqu'un qui a vécu dans la rue et qui a appris à survivre dans un monde où peu de personnes sont capables de tendre la main.
Je le suis sur Twitter Elkharraz Osman et je sais qu'il rêve d'un passage chez Hanouna, sur C8. Si je pouvais le conseiller je lui dirais que même si c'est effectivement un endroit où l'on fait de l'audience ce n'est pas forcément la meilleure émission pour vendre plus de livres et pour qu'il puisse pourquoi pas, porter à l'écran sa vie. Mais de tout cœur je lui souhaite que l'issue soit celle qu'il désire et que le trublion de la 8ème chaine lui fasse une petite place un de ces jours.
Pour celles et ceux qui veulent concrétiser son rêve, l'idée serait peut être de créer un hastag pour sensibiliser le producteur et animateur vedette.
J'aurais aimé faire une photo avec le livre en main mais je l'ai prêté.
Il est édité chez Stock et vaut un peu moins de 20 euros.

Si ce billet vous a donné l'envie de le lire alors je vous assure une lecture facile, sans prise de tête, émouvante et dans des mots très simples.

Natalouschka


Mes coups de coeur Forever 21 plus!

Forever 21 plus, quelques vêtements que j'aime beaucoup, un style un peu sexy qui met en valeur le décolleté...
par Charlotte

mercredi 22 mars 2017

Messmer, espèce de fascinateur vas!


Je n'avais pas écrit pour le blog depuis un petit moment...je reconnais que c'est juste ma flemmardise qui m'a éloignée un peu de l'écriture.
Aujourd'hui c'est le jour du printemps et je me dis "allez hauts les coeurs!" et je sors de ma léthargie et de mon hibernation pour vous parler de quelqu'un que vous avez peut être déjà vu à la télé: Messmer, le fascinateur.
Mais si...vous savez c'est cet homme qui est capable d'hypnotiser les gens en un quart de seconde sans que quiconque y croit vraiment.
Je suis plutôt quelqu'un qui croit aux pouvoirs de l'esprit et même pourquoi pas à la maitrise de l'autre par la suggestion. Aussi quand ma meilleure amie m'a proposé d'aller le voir en spectacle je dois bien avouer que j'étais super excitée! Je crois que j'avais surtout envie de me confronter à la possibilité ou non que Messmer puisse avoir un réel pouvoir sur mon propre esprit.
En clair, je voulais savoir si j'étais hypnotisable ou non!



Avec Brigitte et Alicia, mes amies, ma famille de coeur
Le 8 mars je me suis donc rendue dans une salle de spectacles pour assister à la prestation de "Messmer Intemporel" et j'en suis ressortie les yeux brillants comme une enfant et les zygomatiques exercés à force d'avoir ri! Ce type est non seulement un show man fascinant mais c'est aussi quelqu'un qui a un véritable don qu'il met en valeur grâce à ses capacités à rendre une situation comique. Il est exactement le même qu'à la télévision. Aucune supercherie, aussi drôle, et doué pour les situations qui demandent de l'improvisation. Toute la salle a ri, et est tombée sous le coup de l'empathie parfois...enfin aucun de nous n'a pu rester insensible.
Il a laissé la possibilité à l'assistance de tester sa compatibilité avec lui à suffisamment de reprises pour que j'ai compris que si je me laissais aller je pourrais être sous son emprise.
Je ne suis pas allée au bout de l'expérience parce qu'il faut tout de même être assez mobile. Et j'ai donc résisté pour ne pas me laisser hypnotiser.
Un peu plus de deux heures de spectacle sans temps mort avec l'étrangeté de voir votre voisin échapper totalement à son propre contrôle, de voir un spectateur être persuadé d'être un kangourou et tout un tas d'autres personnes se transformer véritablement. Un spectacle dont je tairais bien sur les moments forts et les ressorts pour vous laisser la possibilité de vous y rendre un jour et d'être heureux de constater qu'il y a une véritable trame, qu'on y apprend des choses, des choses sur soi même et puis aussi sur les autres.
Ce fut une expérience que je ne risque pas d'oublier!

Facebook de Messmer

Messmer, le site officiel

Natalouschka



mardi 21 mars 2017

A lire ou à relire: TOP 10 des qualités essentielles pour MON homme idéal


Qui dit blogzine pour les femmes dit aussi que parfois nous aimons parler des hommes entre nous.
C'est dans cet esprit que je vous ai concocté mon top 10 des qualités essentielles pour qu'un homme parvienne à me séduire. Et vous quelles sont ces dix qualités que vous recherchez ou bien que vous retrouvez chez votre homme?


1.La Passion
Elle ne s'explique pas!

2.La Protection           



Un besoin  primitif sans doute d'avoir la sensation que l'homme qui m'aime est  capable de me protéger et que ses bras seront toujours autour de moi quoi qu'il arrive.







3.La Sensualité


Que serait un couple sans  la passion déjà citée et la sensualité, les sens exacerbés? 




4.La Complicité



La complicité et le sourire sont des atouts précieux. La bonne humeur ne peut être que positif. J'ai besoin de sentir que d'un simple regard on se comprend et quoi qu'il se passe on forme un tout.


5.L'indépendance



Curieusement bien que nous formions un tout à deux j'aime aussi cette sensation de liberté et que chacun ait ses moments bien à lui sans empiéter sur la vie de l'autre. De l'isolement renait l'envie d'aller vers l'autre.



6.L'Humour


Le rire et le sourire de l'autre c'est du bonheur à l'état brut...plus encore lorsqu'il est communiqué à l'autre.



7.La Possessivité
Sans que ce soit à l'excès mais j'aime savoir "appartenir" à l'autre et qu'il soit un minimum jaloux. Suffisamment pour que j'imagine être unique au monde à ses yeux.
Une vision d'un autre siècle sans doute...

8.La Galanterie

Autre perception venue tout droit du siècle dernier: la galanterie!
Quelle extase c'est lorsqu'un homme nous considère comme quelque chose de précieux!
Oui parce que je ne prends que le bon côté bien sûr ^^



9.L'élégance


Pour tout vous avouer l'élégance c'est un mot que je rattache vraiment à Cary Grant. Comment ne pas succomber à un homme qui aurait un dixième de son élégance et de son charme? Cela existe-t-il encore?



10.L'insouciance       

Et  enfin un peu d'insouciance ne nuit pas surtout si il possède déjà les 9 qualités précédentes. 
Savoir être à deux, les yeux dans les yeux et oublier tout le reste. Rien que lui et moi...ça m'ira!



Natalouschka

lundi 20 mars 2017

Ma saison préférée: le PRINTEMPS!

A l'heure où je vous écrit ce petit article, l'extérieur ressemble au grand nord avec du "blizzard" et des congères qui se forment dans mon jardin et pourtant je ne peux que projeter mon esprit vers ce printemps que j'attends de tout mon coeur.

Pour moi il n'y a pas de plus jolie saison que celle là.
Je suis fan du printemps!
Le printemps c'est la nature qui revit après un repli stratégique.
Le printemps ce sont toutes ces couleurs chatoyantes qui font du bien au moral.
Le printemps ce sont les délicieuses fragrances des fleurs, l'odeur chlorophyllée (ah oui??? ça a une odeur la chlorophylle??? lol euh je ne suis pas sure mais j'aime bien l'idée) de la verdure qui reprend ses droits.
C'est la possibilité de s'allonger sur l'herbe, les yeux clos et de sentir les doux rayons du soleil réchauffer sa peau sans la griller et l'air rafraîchir nos joues.
Pour moi le printemps ce n'est que du bonheur à l'état brut.
Vivement qu'il soit là de nouveau!
Et vous quelle est votre saison préférée?




















NATALOUSCHKA

Découverte d'un site de maquillage vraiment chouette!


Sans être une pro du maquillage, j'avoue avoir un grand faible pour ça.
Je trouve que des progrès immenses ont été faits notamment en matière de palettes.

Souvent les palettes à l'ancienne étaient multicolores mais du coup nous utilisions peu de ces couleurs parce qu'elles ne convenaient pas forcément toutes à la couleur de nos yeux ni à notre mode de vie (je ne vis pas de mes clowneries ^^).


Cet hiver je m'étais enfin commandé une palette digne de ce nom. Une des palettes Urban Decay. Bon j'avoue qu'elle est magnifique et que je ne l'utilise qu'en de grandes occasions...49,90 euros...quand nous avons un petit budget c'est sur que ça laisse réfléchir. La qualité est là assurément mais du coup a pour conséquence de nous donner l'envie de continuer à l'admirer longtemps.

Dernièrement j'ai pu commander d'autres palettes mais à des prix défiants toute concurrence. C'est une de mes contacts fb (merci Didine)  qui en partageant m'a franchement donné l'envie de commander. Le site s'appelle  jbc-cosméstiques . Leur slogan "Site de maquillage tendance à prix mini" va au bout de ses promesses.

La palette W7 "In the Night"
J'ai commandé pour environ 20 euros deux palettes, la première c'est la W7 "In the night" des tons de prunes et violets, elle était en promotion à 8,90 il me semble. Je la trouve M.A.G.N.I.F.I.Q.U.E!!! Excellente pour les personnes qui ont les yeux verts!  Une super tenue, toute la journée, elle n'a vraiment rien à envier à ma Urban Decay, enfin c'est mon avis!
La palette Sleek Vintage Romance
Et l'autre palette m'a été recommandée par une amie maquilleuse professionnelle qui la possède. C'est une Sleek, j'ai choisi des tons qui me conviennent également. J'ai donc choisi la i-Divine, Vintage Romance. Je ne suis pas déçue, elle est petite, sobre mais efficace. Du coup super facile à glisser dans votre sac. Et je n'ai commandé que ces 2 articles pour pouvoir étudier le rapport qualité prix avant de commander plus.

Alors le bilan est non seulement positif par rapport aux produits reçus mais de plus j'ai trouvé la petite attention du message manuscrit personnalisé  sur la facture trop adorable! Cela va bien au delà de l'encouragement mercantile, je me suis sentie comme une cliente considérée et ça c'est super important!

A coup sur je commanderai de nouveau sur JBC cosmétiques mais de plus je le recommande aussi chaudement!

Que les petits budgets n'hésitent pas!

Résultat du maquillage en fin de journée avec la palette W7, il a plutôt bien tenu! (rouge à lèvres kiko bon c'est la fin de journée hein ^^)
Natalouschka


dimanche 19 mars 2017

Daisy Christina Van Egmond: le mannequin du jour



Bon dimanche !

Achat de la semaine! robe Bonprix

j'aime bien cette robe, au départ le bas un peu bizarre avec des longueurs plus ou moins hautes, ça me plaisait pas trop, mais j'aimais bien le décolleté donc je l'ai acheté. Et puis en la portant pour l'été, je trouve ça pas mal. je l'ai prise en 50/42 mais je trouve que ça taille grand et j'aurai pu prendre la taille en dessous... c'est une matière souple 92% viscose, 8% élasthanne et c'est super agréable à porter.
Et si un jour j'en ai marre du côté asymétrique, je ferai un ourlet et elle deviendra une t tunique... J'adore bricoler mes fringues et les transformer! lol
Bonprix du 34 au 52 existe aussi à fleurs, en rouge uni et rayé bleu  : https://www.bonprix.fr/

samedi 18 mars 2017

J'ai retrouvé quelques neurones qui tentaient de s'échapper...

photo par Gaara2CRJ, Natalouschka
Il y a des jours comme celui ci où j'ai particulièrement envie de pousser un petit coup de "jappe"...pas pour faire ma chienne mais simplement parce qu'un jour j'aimerais que les gens se posent, prennent le temps d'analyser des situations avant de raconter n'importe quoi.

Alors voilà le contexte: cet après midi je rentre du travail avec une faim de loup, je me pose devant mon assiette et tandis que je dévore mon chinois (pas l'homme hein)  je jette un oeil à l'actualité facebookienne...si, si, je vous vois l'air un peu moqueur dans votre coin en train de vous dire n'importe nawac...mais des fois j'apprends des choses sur Facebook ! Enfin j'ai l'illusion d'en apprendre beaucoup...
Bref...me voici donc en train de lire mon fil d'actualités. Différents groupes sur lesquels je suis parce qu'on m'y a fait entrer de force (rires)...(ça ne vous arrive jamais à vous d'être kidnappé(e)s?)...je disais donc, différents groupes et actualités défilent, lorsque soudain j'aperçois une publication qui m'interpelle. Je ne citerai pas le nom du groupe mais bon il a un rapport avec les rondes.
Je vois passer un mini-sondage, une femme demande si c'est normal de voir des femmes minces sur un groupe de femmes rondes et surtout d'hommes qui les préfèrent.
J'observe que ce n'est pas la première allusion que j'ai pu voir sur ce groupe aux femmes minces, aux femmes trop dénudées...bref j'ai la sensation que toutes les femmes dérangent en clair.
Je m'apprêtais à faire une réponse que je voulais succincte et rapide et que je n'ai jamais réussi à poster car il y a eu foire d'empoignes et, au moment où je postais, l'auteure du sondage a dû bloquer la possibilité de commenter.
Alors bien évidemment ça n'avait pas une importance majeure pour moi ce sondage en tout cas pas au point que je veuille à tout prix en écrire un billet mais à tout bien réfléchir je me suis dit que nous sombrions peu à peu dans un monde d'intolérance absolument terrifiant.
Ce qui me fait le plus sourire c'est que sous prétexte de vouloir faire la promotion de la femme ronde le monde devient ghetto...et le pire de ça c'est que les rondes, les obèses, les tout juste pulpeuses, les anciennes obèses, les sleevées, les by-passées etc...tout ce petit monde va se pointer du doigt en osant dire à l'autre tu n'es pas assez grosse ou pas assez mince pour être dans telle ou telle catégorie!
NON MAIS OH j'ai envie de vous dire! Alors vous voulez vraiment être reconnues en tant qu'être humain? Non mais vous êtes sures de vous là? Parce que ce n'est pas en voulant rester entre personnes de même corpulences que vous y parviendrez. Et surtout ce n'est pas avec un tel état d'esprit que vous donnerez envie aux autres de vous intégrer à la société.
Regardez autour de vous un peu...le monde est PLURIEL! Oui pluriel bordel de merde (oui je sais ça m'échappe la vulgarité...mais désolée c'est un vrai coup de gueule ici).
Alors quoi? Pourquoi des femmes minces n'auraient elles pas le droit d'être sur un groupe où on accepte toutes les catégories d'hommes sous prétexte qu'ils aiment les femmes rondes. Et les femmes minces qui aiment les femmes rondes? Elles doivent en être exclues? Et les femmes minces amies avec les femmes rondes? Elles aussi doivent être exclues? Et les anciennes obèses ou rondes qui luttent encore contre leurs pensées morbides ou contre ces idées qu'elles sont encore grosses? Elles aussi on doit les chasser à coup de pompes dans le cul parce qu'elles vous font trop d'ombre?
Alors, il y a quelques jours c'était les nanas trop dénudées qui déplaisaient...ben oui on trouve ça vulgaire et en plus avec des propos sexistes et horrifiants.
Mais vous mesdames qui êtes toujours sous le feu de l'intolérance...pourquoi n'essayez vous pas pour un instant de vous mettre à la place de l'autre? Ces femmes qui se dévêtissent, elles ne le font pas toujours pour que de gros pervers viennent s'astiquer en les regardant...ces simples photos ce sont aussi d'immenses victoires sur elles-mêmes. Un moyen de dépasser leur profond dégoût d'elles-mêmes parfois. Elles ont envie de se sentir belles, désirables mais ça ne veut pas dire pour autant qu'on peut les salir et leur faire des procès d'intention.
Je me suis toujours dit que les personnes qui avaient souffert de discriminations étaient en capacité psychologiques de comprendre leurs semblables et en fait je suis déçue...déçue oui de voir que ce sont les milieux concernés qui sont encore les pires.
Personnellement je veux vivre dans un monde de grands, de petits, de moyens, de gros, de très gros, de très minces, de minces, de musclés, de trapus, de pulpeuses, de moches, de beaux, de verts, de blancs, de marrons, de noirs, de jaunes, de bleus même...vous savez quoi? je veux vivre dans un monde où nous sommes toutes et tous uniques et heureux de l'être, heureux d'apprendre de la multiplicité, de la diversité...
Je suis GROSSE mais dans mon monde vous êtes tous les bienvenus...alors prenez une chaise, une boisson, quelques gateaux apéritifs et venez apprenons les uns des autres et redessinons nous un monde plus tolérant, plus ouvert et apprenons à être meilleurs non pas par rapport aux autres mais par rapport à celui ou celle que nous étions hier.

Natalouschka

Un film à découvrir " L'Embarras du choix" by Angie

Une indécise chronique tombe amoureuse de deux hommes à la fois. Quand on est capable de savoir si on préfère les frites ou les potatoes, comment choisir l'homme de sa vie ?



Depuis toujours, Juliette pense que choisir c'est mourir un peu, alors elle laisse les autres prendre les décisions à sa place. A 18 ans passe encore, mais à 40 ans, ça craint vraiment, surtout quand son mec manque de mourir parce qu'elle n'a pu décider d'appeler le SAMU ou les pompiers. Larguée, Juliette se remet en selle et rencontre deux hommes, aux antipodes l'un de l'autre.



Paul, bel Anglo-Saxon sensible et romantique qui sent bon la lande et la tourbe, et Etienne un homme solide du terroir (cuistot) qui sait ce qu'il désire et s'entend très bien avec son père. Alors, quand Paul et Etienne la demande en mariage, incapable de tranchée, Juliette dit Oui à ces deux hommes. Après le succés de " Retour chez ma mère", Eric Lavaine refait équipe avec Alexandra Lamy dans cette comédie romantique, estivale et épicurienne qui traite d'un sujet sociétal qu'on connait toutes. Qui n'a pas, un jour, rendu dingue une vendeuse en hésitant entre deux trois robes pendant des heurs et en repartant sans rien acheter ? Qui n'a pas été confrontée au choix cornélien de faire sa vie avec un homme qui vous rassure ou un autre qui vous promet une aventure ? Eric Lavaine pousse le curseur de l'indécision jusqu'à la pathologie et filme les scènes de resto, très drôles, comme épreuve ultime. Comment savoir quoi commander quand la vie entières ressemble pour vous à un menu de resto chinois ? Dans le rôle des copines toujours prêtes à vous sortir de l'embrouille, Joëlle qui a fait un choix dans sa vie et s'y est toujours tenue, et Sonia, la blogueuse de mode qui croit être libre en choisissant tout, mecs sur Tinder comme ces fringues dernière tendance, portée par le rir tonitruant de Sabrina Ouazani, véritable contagion de bonne humeur.





Angie

vendredi 17 mars 2017

Replay, Je n'aime pas le rose! Par Natalouschka

 C'est l'un des articles le plus consultés du blog!
Alors envie de le republier ce matin
Merci Thalie pour cet article!
Charlotte

Et oui dans ce monde de plus en plus girly je dois bien avouer être un véritable OVNI. Peut être ne suis je pas une femme après tout ^^
Je n'aime pas le rose...je peux dire même qu'il y a une espèce d'aversion de ma part pour cette couleur.
Si le rose était une consistance je dirais qu'il serait SIRUPEUX...(pour moi bien sur^^) je vous vois par avance hausser les sourcils et dire mais n'importe quoi !
Le rose ça me fait penser à cette nana qui se transforme à coup de chirurgie plastique en fausse Barbie plus vraie que nature ^^ et si je la vois passer en Ferrari rose bonbon là je crois que je vomis...
J'aurais aimé trouver sur cette terre au moins une autre personne qui ne supporte pas la vue de cette couleur.


Bon mais et vous? Existe-t-il une couleur que vous ne supportez pas? 



















Natalouschka (remarquez que je prends toujours soin de ne pas signer mes articles en rose)

jeudi 16 mars 2017

"La folie de l'évaluation sur le net " by Angie

J'ai combien de Like ?
On a tous déjà compté sur Twitter ou nos like sur Facebook.
Simple ego trip ou quete d'un idéal, ce besoin de notoriété  pourrait-il se retourner contre nous ?


Black Mirror 



Imaginez un monde où un patient serait refusé dans la file d'attente à cause de son manque de popularité ! ou une jeune femme se verrait retirer son statut de demoiselle d'honneur en raison d'une notoriété en perte de vitesse sur les réseaux sociaux : ça fait froid dans le dos ?
Rassurez vous, c'est une fiction. Il s'agit du premier épisode de la saison 3 de la série de "Black Mirror", qui interroge notre usage des réseaux sociaux et ses conséquences.

"Black Mirror"dépeint une société où tout le monde, dans le but d'acquérir un statut social.
Exagéré ? Pas tant que cela, si l'on en juge la folie de l'évaluation via le net.





Miroir, mon beau miroir


Psychanalyte et auteur d 'un livre d'évalution, Bénédicte Vidaillet pointe, on s'en doute, notre besoin de reconnaissance  " Nom Prénom, notre métier, notre statut marital........"nous offre une reconnaissance symbolique qui a du poids et n'est pas éphémère .
Nous attendons des autres qu'ils nous disent qui nous sommes, car nous avons du mal à le savoir nous-même.
Nous dépensons une grande énergie à rechercher cette reconnaissance dans les évaluations que les autres font de nous.

 Cette reconnaissance est illusoire !!

Le jour où l'on veut 1000 Like on en veux 2000. Nous recherchons l'approbation de notre prochain. 
A ce titre , les réseaux sociaux sont une bénédiction, créer et alimenter " cet audimat intime".
Lorsque  les jeunes femmes changent leur  photo de profil sur Facebook, , elles ont généralement beaucoup de commentaires d'amis leur disant qu'elles sont belles alors que la plupart de leur amis sont inconnus.
S'il n'y a aucun commentaire ou like ou très peu, elles peuvent en ressentir une blessure narcissique.

Un écran entre le vraie vie et nous

On montre ce que l'on veut, on s'affiche sous son meilleur jour. Une lumière tamisée, un décor cosy et fashion......... On fluctue sans arrêt entre une grande banalité et un esthétisme idéal.

Notre portable permet de photographier, de filmer un repas,un lieu branché, une tenue chic.......qui n'ont de valeur que parce qu'ils sont likés et montrer notre coté perso.

Pourquoi ce besoin d'évaluation ?

Comme l'écrit Carlo Streeger philosophe, " la peur de l'insignifiance nous rend fou".
Toujours avoir ce besoin d'être checkée, validée, aimée et reconnue... estampillée "digne d'exister. 
Dans toute évaluation, il y a une idée de compétitivité.  nous mettons donc en scène pour susciter l'envie !

Et si cette évaluation aiguë finissait par se retourner contre nous ? 

A force de quémander les like et les retweet,de se vendre et de noter les copines, tout le monde fini bel et bien par noter tout le monde. Les profs, le salon de coiffure............,plus personne n'y échappe.

Un flicage organisé !

Sachez que les recruteurs scrutent vos comptes Facebook autant que vos profils LinkedIn.
Il existe une différence entre l'évaluation de soi et celle de vos compétences professionnelles,
Lors que l'on juge un professionnel sur Internet, on exprime sur ce que l'on produit, et non sur sa personne en tant que telle.
Dans quelques années, les utilisateurs des réseaux sociaux se poseront ils la question sur ce qu'ils se dévoilent d'eux même ? 
Ces évaluations sur le net ne comblent rien bien au contraire , ceci démontre  une solitude certaine alors qu'ils vivent dans un milieu réconfortant. Au lieu de discuter avec ses amies et amis réels ou leur famille, ils se perdent sur les réseaux sociaux tardivement.





                                             Alors .................................... combien de Like pour cet article ?

Angie



Poulet gratiné !



pour 4 personnes
• 4 cuisses de poulet

• du fromage rapé
emmental, comté on peut mélanger...

• 1 jaune d'oeuf

• échalotes ou oignons

• 1 verre de vin blanc sec







Faire revenir les blancs de poulet à la poêle avec un peu d'huile d'olive jusqu'à ce qu'ils soient dorés.
Les mettre de côté et  faire revenir les échalotes.
Déglacer la poêle avec le vin blanc.
Poser les blancs de poulet dans un plat à gratin.
Arroser les blancs de poulet avec le jus vin blanc. échalotes recueilli dans la poêle.
recouvrir de fromage rapé.
Laisser au four environ 40 minutes (en fait c'est entre 30 et 45 minutes selon votre four)
en cours de cuisson arroser avec le jus.
Les blancs de poulet doivent être bien grillés et le fromage gratiné.
Il n'y a plus qu'à servir avec du riz par exemple
C'est super facile à cuisiner et délicieux!
Charlotte


poulet gratiné façon Charlotte

mercredi 15 mars 2017

Bref...j'ai regrossi! A lire ou à relire

Photo par Nadir Merkal, www.nadir-merkal.fr, maquillage par Alexandra, lieu: maison esprit boudoir
Ce soir j'ai envie de vous livrer un petit texte intime parce que ce blogzine a aussi été créé pour vous livrer le quotidien tel que vous pouvez le vivre vous même. Parce que BigBellesMag "sert" aussi la communauté ronde ou plutôt ce qu'il en reste.
Je dis ça parce que je ne sais pas si vous l'avez remarqué autour de vous mais personnellement j'ai la sensation d'être, un peu, un de ces mammouths voués à la disparition de l'"espèce"...(je le dis au second degré bien évidemment). Les opérations bariatriques se multiplient et comme par magie transforment les anciennes "défenseuses" de l'acceptation de soi en spécialistes du avant-après "photogéniales"...Je me dis que grâce à ça je pourrai écrire un jour un roman d'anticipation où les rondes et ronds auront disparus de la planète...(pour celles et ceux qui pourraient se sentir visés surtout lisez tout ça avec humour et second degré)
Revenons donc à mon histoire! En 44 ans d'existence je crois avoir passé plus de 35 ans à me battre contre ces KILOS qui parfois m'empoisonnent l'existence et qui à d'autres moments ont pu faire ma fierté ou tout au moins m'ont permis de me sentir vraiment quelqu'un de singulier et de protégé. C'est un peu comme si ces kilos en dehors de la norme colmataient mes failles et mes faiblesses.
Et puis j'ai accumulé et accumulé cette graisse protectrice jusqu'à ce que mon âme calfeutrée en arrive à étouffer à l'intérieur de cette prison volumineuse. Je suis sure que ces mots là peuvent parler à bon nombre d'entre vous. Je me suis tellement barricadée à l'intérieur de moi même qu'il m'a fallu, étape de ma vie, passer par une opération il y a quelques années...j'avais atteint le poids record de 137 kilos pour 1m55. C'était il y a plus de dix ans à présent, j'ai porté un anneau...Anneau qui a bien failli virer au cauchemar et que j'ai été contrainte de faire retirer. J'étais retombée à 115 kilos qui est vraiment un poids de forme chez moi. J'ai joué au grand YO-YO du poids, reprise de kilos jusqu'à 120...bon là encore c'était pas topissime mais ça me convenait tout de même. A 125, l'inquiétude s'installe chez moi car je sais que passé cette barre fatidique ça peut aller très vite après ça. J'ai donc refait un énième régime...le DU---, attention celui qui dit DUCON a perdu! (rires) J'ai bien perdu et je suis revenue à mon fameux poids de forme. J'ai stagné pendant au moins 1 an et puis après ça, j'ai remonté lentement avec quelques périodes de stagnation. Bref...j'ai regrossi! Actuellement je suis arrivée au poids de 131 kilos. Je le dis sans emphase et pourtant je meurs d'envie de vous dire ce que je ressens...je me sens mal tout simplement. C'est un peu comme de porter un accoutrement dont vous n'auriez plus besoin, comme un costume accessoire qui se serait agrandi avec le temps et les lavages...j'ai du zapper le mode rétrécissement que certains vêtements empruntent. Finalement notre corps devrait être fait en jean...idée à soumettre au Créateur! ^^
Bref...vous l'avez compris : j'ai regrossi!
Quand je suis là inactive à rêvasser souvent j'oublie le poids de mon corps et puis voilà il me faut me déplacer et là la réalité retombe jusque dans mes pieds. Ben oui mes pieds...car imaginez que vous ayez l'impression qu'à chacun de vos pas tous les os de vos pieds sont en train de se briser. Se lever, se mouvoir devient une véritable torture, votre dos vous fait souffrir, vos hanches aussi, vos genoux, vos épaules...lentement ce corps vous enferme mais d'une autre manière. Vous êtes caparaçonné mais en même temps vous vous détruisez de l'intérieur. Et puis vous ne pouvez pas montrer votre détresse à ceux qui vous entourent, déjà parce qu'ils ne comprendraient pas, pire ils vous culpabiliseraient en disant que c'est pourtant pas compliqué de maigrir...que c'est "juste une question de volonté"...que si les gros se plaignent et bien ils n'ont qu'à moins manger et voilà. Ils ne peuvent pas imaginer une seconde la lutte qu'il faut engager contre soi même pour faire les petits actes du quotidien et combien il est difficile de se défaire de cette spirale infernale. Bref...j'ai regrossi quoi...
Tiens me vient une autre idée...au Créateur il aurait aussi fallu commander un bouton accessoire permettant de maigrir ou grossir mais à volonté...cela aurait été plus simple.
Franchement je sais que je n'ai pas envie de maigrir au point de devenir une autre moi même qui mettra des photos d'avant-après et semblera se réjouir de ça. Je pense qu'après 35 ans passés dans le corps d'une ronde il me serait difficile de vivre de façon épanouie dans un corps qui ne "m'appartiendrait pas vraiment"...mais en même temps je m'interroge sur les moyens réels que j'ai de perdre une trentaine de kilos.
Bref...j'ai regrossi et je vous raconte ma vie ^^
A très vite!

Natalouschka

" Gâteau au chocolat coco" d' Angie






Ingrédients

- 150 g farine
 -150 g sucre
 -140 g beurre
 -3 oeufs
 -1 sachet sucre vanillé
 -1 sachet levure chimique
 -250 g chocolat noir (dont 100 g pour le glaçage)
- 1 boite de lait concentré sucré
- 350 à 400 g noix de coco rapé

 Préparation: 

Mélanger la farine, les sucres et la levure, dans un grand saladier.
Faire un puit, y ajouter le beurre fondu et les oeufs.
Bien mélanger au fouet. Faire fondre au bain-marie 150g de chocolat et l’ajouter à la préparation. Bien mélanger. (pour info, j’ai utilisé un moule de diamètre 24cm, un diamètre 20 cm conviendrait plus je pense).
Enfourner « en hauteur » , 20 minutes , à th. 5 ( ilest important  de suivre ces détails pour un gateau bien moelleux et léger !)
Le sortir lorsque la pointe d’un couteau y ressort sèche. Laisser tiédir, puis démouler. Préparer la farce en mélangeant tout simplement le lait concentré et la noix de coco (ajouter la noix de coco petit à petit jusqu’à obtenir une pâte crémeuse, ni trop ferme, ni trop liquide).
Couper le gateau au chocolat en 2 dans le sens de la hauteur, tartiner le bas avec la crème à la noix de coco, puis reconstituer le gâteau.
Faire un glaçage avec les 100g de chocolat qui reste ,faire fondre le chocolat au bain marie avec avec un peu de crème liquide

mardi 14 mars 2017

Sélection Modcloth! délicieusement rétro...


Des robes et des chaussures "rétro" ! j'adore! Des maillots aussi...
Allez y faire un petit tour, il y a beaucoup de choses, de la mode mais de la déco des accessoires, des bijoux! MODCLOTH 
Charlotte

lundi 13 mars 2017

De la difficulté des hommes qui aiment les rondes à faire admettre à celles ci que c'est la vérité...

@Gaara

Oui j'ai bien conscience que ce titre est à rallonge. Malgré cela il exprime assez bien ce qui est un véritable enjeu aussi, à mon sens, de cette marche vers l'acceptation.
La séduction joue un rôle essentiel dans le fait de se sentir bien dans son corps ou non. Bien souvent les femmes se torturent à l'idée que leurs petits kilos en trop les desserviront aux yeux d'un homme.
Ce que j'ai pu juger en étant dans le milieu de la size c'est que bien au contraire plutôt que de rebuter les hommes, les rondeurs les attirent et elles sont loin d'être des repoussoirs pour eux.
Comme dans tous les milieux il y a des pervers qui ne sont là que par fantasme et puis il y a surtout TOUS LES AUTRES.
Les femmes gagneraient à s'aimer autant qu'elles peuvent l'être par ces hommes là. Sans faux semblant, sans artifice.
Elles ne tomberaient plus dans les pièges des régimes et de leurs effets yoyo, nous aurions de belles rondes sans qu'elles ne mettent plus leur santé en péril.
Les femmes gagneraient à lire ce que les yeux des hommes renferment.
@Laurent Thiroux

J'ai  assisté souvent à des émissions ou j'ai pu entendre des avis, des témoignages...
Qui ont mis en relief justement toute la part de l'incompréhension des femmes rondes face au désir qu'elles suscitent. Comprenez bien une chose, les femmes rondes pour la grande majorité d'entre elles ne s'acceptent pas telles qu'elles sont. Elles ne conçoivent d'ailleurs pas que ce qu'elles abhorrent puisse être convoité ainsi. Souvent cela vient d'un désamour, d'un rejet et elles sont sur la défensive car elles ont été aussi parfois l'objet de moqueries. Souvent les rondes, depuis l'enfance, ont rêvé des beaux gosses du collège ou lycée en se disant que c'était un but un peu inaccessible. Comment un homme (beau gosse ou non d'ailleurs) pourrait bien les trouver à leur goût ? Pour les adolescents qui sont attirés par ces mêmes rondes il y a déjà la difficulté de braver le poids du regard de la société actuelle (bon là je m'égare un peu...mais il y a tellement à en dire qu'il est facile de partir dans tous les sens).
Ces jeunes femmes à l'âge adulte ont donc du mal à réaliser qu'elles peuvent être désirées aussi pour leur corps. Elles s'efforcent d'ailleurs quant à elles de rejeter ou de modeler ce corps selon ce qu'elles pensent devoir être un canon de beauté.

@Laurent Thiroux
J'ai un ami qui vit à l'ile Maurice. Il adore les femmes très rondes du type BBW (=BigBeautifulWomen c'est à dire les femmes belles et rondes). Il m'a fait part de sa difficulté à trouver une femme ronde déjà du fait qu'il vive sur une île et ensuite aussi parce que justement les femmes qu'il tentait d'aborder avaient toutes une réaction de méfiance. A la limite elles lui renvoyaient une image de perversion et ça le rendait extrêmement malheureux.
 Il s'était ainsi résigné à ne plus les aborder mais à les admirer de loin en espérant qu'un jour il puisse rencontrer enfin celle qui accepterait d'être belle à ses yeux. J'avais trouvé son témoignage bouleversant et ça m'avait donné un nouvel éclairage sur la difficulté des hommes à nous aimer nous les rondes.
Il y a aussi un autre aspect qui me parait essentiel. Si il est vrai que les rondes elles-mêmes peuvent penser qu'un homme qui aime ce qu'elles détestent n'est autre qu'un pervers il en va de même de la société dite bien pensante. En effet, très souvent l'entourage ne comprend pas forcément le choix de cet homme et il est alors difficile d'affirmer ses choix car c'est souvent comme être atteint d'une déviance mentale.


Une fois à ces propos j'ai argué que les hommes depuis la nuit des temps aiment les femmes rondes et qu'il suffisait par exemple de voir que les sculptures du paléolithique le montrent bien. Je songe notamment à la Vénus de Willendorf.

Dans la conversation que j'avais avec un autre ami à cet exemple il m'avait, je m'en souviens, rétorqué que, de parler de ces preuves historiques que les hommes ont toujours aimé les femmes rondes, le risque était grand que l'on dise alors d'eux qu'ils avaient juste un instinct primitif et non développé. J'avais été vraiment surprise de cette réaction car à aucun moment je n'aurais pu imaginer que cela aurait été déformé à ce point.
Pour moi c'était simplement une évidence que l'homme était naturellement attiré par les rondeurs. Après, bien évidemment, chaque physique a pour moi un intérêt et peut plaire. Le tout est que cela ne choque plus et d'être libre d'aimer ce que l'on a envie d'aimer. Sans crainte, sans heurt et sans passer pour autant pour un pervers.
Je pense qu'il y a encore beaucoup à dire sur le sujet et j'aimerais réellement pouvoir faire quelques interviews d'hommes aimant les femmes rondes qui nous diraient très simplement et avec franchise de la difficulté qu'ils rencontrent pour leur prouver.
Avis aux amateurs ...
Natalouschka