lundi 23 octobre 2017

Un grog anti rhume par Amandine !


L'hiver est là, les premiers maux de gorge et nez qui coule aussi.

C'est pourquoi je vous donne la recette miracle pour éviter de se soigner pendant des semaines.
Un bon gros grog et c'est reparti !!


-Mettez de l'eau à bouillir dans une casserole.

-Pendant ce temps, dans un bol

-Mettre 1 cuillère à soupe de miel, 1 cuillère à soupe de citron 2 ou 3 cuillères à soupe de rhum.

-Versez l'eau chaude dans le bol, mélangez et régalez vous !!!!




Amandine

samedi 21 octobre 2017

#Metoo #Moiaussi : Quand les réseaux sociaux libèrent la parole…



Depuis quelques jours, je vois apparaitre sur mon fil d’actualités des textes poignants  de femmes (peut être y’a-t-il des hommes aussi…mais pour l’instant je n’en ai pas encore lu moi-même) qui ont eu à souffrir de viols ou d’agressions sexuelles, ou tout simplement d’actions dégradantes  commises contre leur personne ou de manière à agir contre leur dignité ou intégrité physique et mentale.
J’ai lu des témoignages qui m’ont fait froid dans le dos et donné envie de pleurer sur ces êtres abusés qui portent en eux les stigmates de ces traumatismes d’une vie. Pas de pleurs de condescendance, non…des pleurs partagés, des pleurs parce qu’à cet instant précis je fais de leurs traumatismes le mien aussi. J’ai envie de prendre un peu de leur douleur et leur transmettre un peu de ciment pour se reconstruire. Oh ! Je sais qu’elles ou ils ne m’ont pas attendu pour cela. Mais je crois que face à ça nous nous devons d’être ensemble telles des molécules d’un même corps et d’un même esprit.
J’admire leur courage, je les vois comme victorieu(ses/x) face à des agresseurs qui ne sont pas parvenus à les anéantir…Au contraire…la plupart de ces victimes sont de belles personnes, des âmes combattives, puissantes même si peut-être elles n’ont pas conscience de ça.
Bien sûr que personne ne peut sortir totalement indemne de ces expériences monstrueuses.
Concomitamment, le hastag balancetonporc a aussi pris place dans nos fils d’actualités faisant des réseaux sociaux comme une grande marée noire sur l’océan de « quiétude » des j’ai fait ceci cela à diner…mes enfants ont ceci cela…je suis allée aux toilettes 3 fois aujourd’hui etc.
Soudain la gravité de la situation nous est apparue…et les langues se déliant et les écrits se débloquant il y a à redouter surtout que ce n’était que la partie immergée de l’iceberg et que nous allons découvrir avec effroi à quel point notre société est malade.
Parce que je suis moi aussi solidaire de ces femmes et de ces hommes qui ont eu à souffrir des esprits malades de pervers (sans parler de ces pauvres animaux qui n’ont pas la parole pour dire les choses) je vais participer ici même au #Moiaussi #Metoo.    

Mon témoignage paraitra sans doute de la gnognotte face à ceux que j’ai pu lire mais ainsi je participerai à ma hauteur et je serai solidaire de mes sœurs et frères de douleur.

Mon #metoo commence vers l’âge de 9/10 ans. Je me souviens que c’était en 1982, l’année de mes 10 ans. Le 10 février exactement, date anniversaire de maman j’ai « saigné » pour la première fois. Je l’ai pris comme un cadeau au vu de cette date si spéciale. Heureusement maman m’avait préparée à cela. Mon corps a rapidement changé. J’ai tout de suite vu « pousser » des formes très féminines qui me donnaient un physique de jeune fille alors que je n’étais encore qu’une petite fille.
Un jour, nous sommes allées avec maman chez l’une de mes grandes sœurs. Celle-ci a 17 ans d’écart avec moi. Elle était mariée à un homme que j’appellerais M.

Ils avaient aménagés une ancienne ferme et je ne sais pas pourquoi à un moment je me retrouve à l’extérieur avec ma sœur et ma nièce qui avait 3 ou 4 ans de moins que moi. Mon beau-frère nous encourage à aller voir les petits lapereaux nés peu de temps auparavant.  Je revois la scène comme si c’était hier…il demande à ma sœur de prendre un des petits lapins dans ses bras et ma sœur s’exécute, rapidement il dit à ma sœur et sa fille d’aller jouer un peu plus loin. Il me demande comme il l’avait fait pour ma sœur d’attraper à mon tour les petits lapins et il me dit penche toi plus et ne t’inquiète pas je te retiens. Moi, dans ma grande innocence je m’étais emparé d’un lapin et je le caressais, j’avais bien senti la main de M. s’attardant sur mon sein mais c’est en voyant son regard lubrique et en sentant sa main s’agiter avec force sur mes rondeurs naissantes que j’ai compris que ce qui se passait était malsain…j’ai voulu me relever  et il a d’abord cherché à me retenir et puis il a semblé évaluer la situation…ma sœur n’était pas loin j’aurais pu crier et elle aurait averti maman et elle l’aurait massacré ce type…

Il m’a laissé filer mais j’ai bien vu son regard s’attarder sur moi quand je me suis relevée et j’étais très jeune mais j’ai tout de suite compris qu’il me faudrait toujours veiller à être prudente avec lui.
L’histoire m’a donné raison…heureusement pour moi il n’a jamais eu la moindre occasion de me violer. Ma mère me protégeait beaucoup. Je sais que si je lui avais dit tout ça, il y aurait eu un drame familial…ma mère n’aurait jamais laissé faire ça.

J’ai voulu la protéger. Je ne supportais plus mon beau-frère…chaque fois qu’il venait il m’entraînait dans un couloir, la main pétrissant mon sein et sa bouche qui glissait sur la mienne et qui me donnait la nausée. Il profitait toujours du fait que la maison était toujours emplie de monde pour trouver des excuses…il voulait jouer avec les enfants etc.

Je me souviens une fois où j’ai eu vraiment très peur…c’était bien plus tard…je devais avoir 12 ou 13 ans. Déjà plus apte à me défendre aussi…il a sonné à la porte et j’étais seule dans l’appartement que nous occupions. Maman était partie en course avec mes frères et ma sœur. La surprise a du transparaître sur mon visage. Il a voulu entrer et il s’est installé. Il m’a demandé de danser pour lui…je préparais un costume pour une fête costumé à l’école. J’avais un vieux jupon en dentelle de maman en guise de jupe. Il était assis sur une chaise et je m’exécutais par peur. Et il m’a dit que je ressemblais à une de ses cousines qu’il aimait bien…et là j’ai compris pourquoi c’était après moi qu’il en avait.  Il avait le regard d’un félin sur une proie, prêt à bondir…j’avais peur de lui.

Heureusement pour moi ce jour là maman est entrée et m’a une fois de plus sauvée sans le savoir.
Et puis un jour ma grande sœur qui était son épouse nous a appris qu’elle allait divorcer et je crois n’avoir jamais autant été reconnaissante. Curieusement la mémoire fait assez bien les choses car dès que j’étais sure de ne jamais le revoir, j’ai enfoui dans cette fameuse mémoire jusqu’à l’existence de cette expérience. Cela peut ne paraître rien cette histoire mais pour moi cela a conditionné tout le reste de ma vie de femme. C’est à partir de cette expérience non dite et non exprimée que j’ai commencé à grossir. Tout le monde s’inquiétait pour moi et personne ne comprenait pourquoi je grossissais autant…moi non plus d’ailleurs. Curieusement j’avais mis ça sur le compte de la peur que j’avais de voir ma maman mourir.

Et puis un jour de 2005, j’ai suivi le parcours pour me faire poser un anneau et j’ai du voir un psychiatre. Et là, tout ce qui était enfoui en moi est ressorti en larmes et j’ai compris que ce corps que je m’étais fabriqué était une armure anti-séduction…une espèce de barrière de chair pour que les hommes me trouvent repoussantes et n’avoir jamais à revivre mon traumatisme.

C’est aussi à cette époque que j’ai commencé à vivre ma vie de femme et que j’ai appris que des hommes aimaient ce que moi j’avais passé une vie entière à construire entre eux et moi…mais ça c’est une autre histoire.

Si vous avez des #metoo à nous faire partager et à publier sur le blog…n’hésitez pas. Nous nous ferons un plaisir d’être votre relais.

Si vous faites partie des nombreuses victimes alors je vous serre fort.


Natalouschka

vendredi 20 octobre 2017

Côté série: La servante écarlate, A voir!

The Handmaid's Tale ou la servante écarlate est la dernière série que je viens de voir.
J'ai dévoré les 10 épisodes en 3 jours!
J'ai adoré et j'espère bien qu'il y aura une saison 2.
Tirée d'un livre de science fiction écrit
en 1985 par Margaret Atwood, cette série nous plonge dans un monde ou la société est devenue totalitaire, despotique et ou la natalité ayant pratiquement disparue, les femmes sont réparties en 3 catégories. Les Epouses stériles des dignitaires, les femmes qui entretiennent les maisons, cuisinent, jardinent etc et les servantes écarlates qui doivent enfanter pour leurs maîtres.


Ambiance  terrifiante ou l'on comprend bien qu'une société "démocratique" peut basculer en assez peu de temps et devenir un monde inhumain... c'est d'autant plus fort en 2017, ou l'on ressent bien une mutation des gens, des choses, un malaise profond et du coup cette série à une résonance encore plus effrayante et particulière...
Le casting est impeccable, avec une héroïne superbement jouée par Elisabeth Moss que j'avais beaucoup aimé déjà dans MadMen.
Moi ça m'a fait fait froid dans le dos quand "l'héroïne dit " Nous ne nous sommes pas réveillés, lorsque toutes les lois liberticides ont été votées..."
ça me rappelle des choses et c'est pour cela aussi que cette série est sidérante.
Oui vivement la saison 2!
J'ai aussi très envie de lire le livre donc cette série est librement inspirée.
et aussi envie de voir le film qui a été fait en 1990 par Volker Schlöndorff.
Charlotte

mercredi 18 octobre 2017

Jeux d'étoiles!

J'aime bien les imprimés avec des petites ou grandes étoiles...
Sur la photo j'ai un gilet que j'ai acheté il y a déjà deux ans sur h&m je crois.
On en trouve un peu partout cette saison elles parsèment vêtements et accessoires!
Charlotte

lundi 16 octobre 2017

Test maquillage, look du jour et belles photos!




Il y a peu, je vous laissais dans l’expectative concernant mon avis sur mes nouveaux achats maquillage!
J'avais en effet acquis 4 produits, depuis je les ai  testés et je peux à présent vous dire ce que j'en pense. Ce fût également l'occasion d'une belle séance photo avec mon ami Laurent Thiroux, que je compte vous présenter après cet article.




Le crayon contour Khôl de Bourjois m'a littéralement bluffée ! Moi qui suis une grande adepte du crayon à l'intérieur de l'oeil et ce bien que les maquilleuses professionnelles conseillent de le placer en dessous et bien là j'ai une très grande tenue de mon khôl ! Il dure toute la journée sans que j'ai à le retoucher. Il ne coule pas. Franchement j'adore et je vous le recommande chaudement, c'est d'ailleurs probablement le produit sur les 4 qui m'a le plus convaincue.





Le trio d'ombres Smoky Eyes de Bourjois a tenu sa promesse. Je suis de celles qui aiment l'oeil dit charbonneux. C'est pour cette raison que les trio d'ombres smoky eyes sont tout à fait adaptés à moi.
J'aime l'application simple et annotée sur la petite boîte. Les couleurs sont vraiment belles et résistantes. J'avais déjà le marron, là j'ai pris le gris/noir...qui embellit véritablement mon œil et met en valeur son vert. Le seul petit hic je dirais provient de l'applicateur fourni qui est si petit que nous nous en mettons plein les doigts et donc par voie d'extension des risques de s'en mettre partout sur le visage. Mais sinon franchement c'est un très bon rapport qualité/prix. J'aime beaucoup.


Je dois bien avouer que j'ai été très déçue par  le mascara waterproof volume million of cils de L'Oréal. Après avoir été éblouie par le mascara architecte 4D, je dois bien avouer que celui ci ne soutient pas la comparaison. Ou plutôt il ne convient pas à mon type de cils. L'applicateur est trop souple à mon goût et ne permet pas d'appliquer une couche suffisante de mascara. Moi qui n'ai pas les cils très fournis je m'attendais un peu trop au miracle sans doute mais je n'ai pas vu un million de cils après ça....juste mes quelques cils un peu plus étoffés qu'au naturel. En revanche il tient ses promesses de waterproof et a la qualité d'avoir une très longue tenue.
Enfin si j'avais dû faire un match entre les deux mascaras testés je prendrais à coup sûr le mascara architecte 4D. Le prix du million de cils, environ 15 euros, pour finalement si peu de résultat ne me donne pas l'envie d'investir à nouveau .




Le color sensational creamy gloss de Gemey Maybelline, s'applique grâce à un applicateur très bien conçu et suffisamment fin pour ne pas faire de débordement pour celles qui ne se sentent pas très douées dans l'application des gloss. La texture est très agréable ainsi que son goût. Il contient du miel ce qui favorise l’adoucissement des lèvres et la couleur super belle du « red love » m'a totalement conquise. Je crois que je n'ai jamais eu un gloss aussi merveilleusement adapté que celui là. Je crois que je vais devenir une aficionada de ce gloss, brillant mais surtout coloré et qui fait de jolies lèvres pulpeuses.




@Laurent Thiroux

 Je voulais aussi vous montrer une petite veste bleue que j'ai eu pour presque rien lors des promos de chez Kiabi à Compiègne. En effet, Kiabi réalise des opérations que je trouve personnellement super intéressantes.  5 vêtements pour le prix du plus cher article...autant dire une obole. Parmi les vêtements que j'ai achetés il y avait donc cette petite veste. Je l'adore elle est vraiment atypique et son coloris particulier s'accorde bien avec mon teint et la couleur de mes yeux.
Elle est confortable et peut se porter avec une petite robe ou bien avec un jean. Elle s'accorde avec bon nombre de looks.
Au final ce qui devait être une simple petite présentation s'est terminée en véritable séance photo.
@Laurent Thiroux
 Il faut dire que j'ai la chance de connaître un photographe génial et qui est de surcroit un ami.
Il s'appelle Laurent Thiroux. Il possède la « ferrari » des appareils photos mais bien qu'il soit très modeste il pose aussi un véritable regard expérimenté sur ses modèles. Spécialiste des portraits en milieu naturel, il prétend faire de la belle photo « ordinaire ». En fait de photos ordinaires moi je lui trouve un réel talent. J'aime son univers simple et qui met au cœur du sujet ce qui doit l'être c'est à dire la personne elle même.

@Laurent Thiroux

Il se désespère de ne pas trouver de modèles alors que la séance photo est complètement offerte alors si vous souhaitez venir du côté de Compiègne pour obtenir de très jolies photos comme celles que j'ai pu faire n'hésitez pas à le contacter sur facebook.  Vous pouvez aussi nous écrire sur bigbellesmag@gmail.com
nous lui transmettrons vos messages.
Natalouschka
@Laurent Thiroux


Double Serum de Clarins, Top!

Je teste depuis 10 jours le Double Sérum de Clarins.
C'est un produit très cher mais pour une fois je ne suis pas déçue!
Il est vraiment bien, j'ai la peau très hydratée, repulpée et j'ai l'impression d'avoir bonne mine depuis quelques jours....



J'ai tout de suite ressenti une impression de confort quand je l'ai appliqué.
je l'utilise matin sous la crème de jour ou la bb cream
et le soir il est tellement hydratant que parfois je ne mets rien d'autre. Si ce n'est un contour des yeux.




J'aime bien le système de pompe qui libère plus ou moins de produit ce qui évite d'en mettre trop!
Vu le prix c'est pas mal quand même...
Le soir j'utilise la pression la plus importante et le matin la petite quantité suffit.
Vu le prix 86 euros le flacon de 30ml
je suis contente que ce soit efficace et j'ai l'impression qu'il va durer longtemps!
Charlotte




vendredi 13 octobre 2017

Envie... d'un caban!

J'ai toujours bien aimé les cabans.
J'en ai eu un  qui a duré plus de 20 ans acheté chez Saint James, le vrai de vrai marin, super cher mais increvable.
Bon c'est moi qui ne pouvait plus le mettre car il est devenu trop petit!
Cette année j'ai eu envie d'en acheter mais pas trop cher et j'ai donc choisi un modèle Castaluna à la Redoute proposé du 44 au 58
La photo est nase mais il est super confortable, et semble assez chaud. Je l'ai pris très grand pour pouvoir mettre pull et gilet en dessous.
j'ai vu qu'il y en avait des sympas à prix raisonnables...
ma petite sélection...
Charlotte


jeudi 12 octobre 2017

Une touche argent...

Accessoires ou vêtements, une touche métallisée moderne futuriste, qui s'accorde parfaitement avec le noir ou le blanc!
Charlotte

mercredi 11 octobre 2017

J'aime ce peintre... Fabian Perez

Envie aujourd'hui de repartager cet article sur
Fabian Perez
J'aime beaucoup son univers.
Beaucoup de sensualité
de la danse, des hommes,
des femmes, une série au japon...
allez faire un tour sur son site
Moi je n'y connais rien en peinture,
et je suis loin d'être une spécialiste.
Mais quand je ressens une émotion
quand j'ai toujours autant de plaisir à
aller voir, je sais que j'aime et c'est tout.
Et là j'aime beaucoup.
Charlotte.
fabianperez.com




Auto portrait 


dimanche 8 octobre 2017

Tenue du jour





Aujourd'hui je porte :

_ Un pantalon noir Bon prix allant jusqu'au 56 au prix de 14.99€

_ Un pull manches trois quarts de chez Promod allant jusqu'au XL au prix de 19.99€

_ Un petit blouson en cuir que j'avais acheté à Kiabi il y a deux ans

_ Des bottines noires achetées chez les Chinois au prix de 19,99€

_ Un sac à main en simili cuir noir de chez Promod au prix de 39,99€

_ Des boucles d'oreilles noires et doré tout droit sorti de mes créations " ama'creations" que vous pouvez retrouver sur ma page facebook au prix de 9€

https://www.facebook.com/Ama-creations-318596508337274/

Jada Selzer


samedi 7 octobre 2017

Découvrez les peintures de Gioacchino Passini

Charlotte en vrac!: Découvrez les peintures de Gioacchino Passini

Découverte au fil de mes balades virtuelles...
Gioacchino Passini est un peintre italien hyper réaliste. J'aime tout ce qu'il fait mais particulièrement
ses peintures de roses géantes que je trouve sublimes!

son site : www.gioacchinopassini.com
sur https:instagram.com/gioacchinopassini/
sur facebook:www.facebook.com/GioacchinoPassiniArtist


vendredi 6 octobre 2017

J'aime ce blog!


Très jolie blogueuse  et très joli blog de
Khatarina ou Khata qui propose au fil des jours de la mode, ses envies, ses idées...
J'aime!
Charlotte

kathastrophal.de